Styliste

Je deviens styliste
en auto entrepreneur

  • Inscription simple et en ligne
  • Obtention garantie du SIRET*
  • Accompagnement personnalisé
  • Dossier traité en 24h
Voir le guide

Le guide pour devenir styliste en auto entrepreneur

Vous souhaitez devenir styliste et gagner 4000€ par mois ? Découvrez notre guide complet

Styliste

Pour devenir styliste, il est indispensable de posséder certaines qualités, qui vous permettront de proposer des prestations satisfaisantes et de vous épanouir dans votre travail. Haute couture, design de mode, création de vêtements, accessoires de mode, défilés, salons professionnels...

Cet univers vous intéresse ?

Découvrez comment devenir styliste !

Les 6 qualités nécessaires pour devenir styliste

1. Être créatif

Que vous créiez des modèles uniques en tant que créateur de mode, ou des modèles en série, en tant que styliste de prêt-à-porter, vous devez avoir un esprit créatif. Sachez toutefois que la création n'occupera qu'environ 20 % de votre temps. Un styliste doit en effet s'acquitter de nombreuses tâches qui ne relèvent pas uniquement de la sphère artistique : marketing, logistique, technique informatique, etc.

2. Savoir dessiner et maîtriser les logiciels de conception

Bien que l'on ne vous demande pas d'avoir le coup de crayon de David ou le style de Delacroix, vous devez être capable de réaliser des croquis précis, qui respectent les proportions, qui mettent en forme les volumes et qui donnent vie aux effets. Savoir dessiner à la main est malgré tout insuffisant. Pour être un bon styliste, il est indispensable de maîtriser les logiciels informatiques de création assistée. C'est en effet la seconde étape après le modèle papier. 

3. Aimer la mode

Les styles, les marques, les matières, les tendances n'ont plus de secret pour vous ? C'est parfait ! C'est en effet le minimum requis lorsque l'on souhaite devenir styliste ! Vous devrez proposer à vos clients plusieurs versions d'un même modèle, choisir les tissus, les couleurs, les matières, etc.

4. Être résistant, mentalement et physiquement

Le métier de styliste demande de solides capacités de résistance, tant sur le plan physique que psychologique. Le travail peut devenir harassant en période de collections. Il faut donc pouvoir se dépasser. Par ailleurs, la concurrence est rude dans le secteur de la mode et le milieu du stylisme peut s'apparenter à une jungle dans laquelle le faible se fait vite terrasser par l'ennemi ! Il est par conséquent important d'avoir confiance en soi, de savoir s'imposer et convaincre pour vendre ses créations.

5. Être curieux et intuitif

Un styliste doit suivre les tendances de la mode, et plus largement les évolutions de la société. Plus que de faire preuve de curiosité et d'ouverture d'esprit, il s'agit d'avoir de l'intuition. Vous devez être à l'écoute et observer ce qu'il se passe autour de vous. Les modèles que vous créez s'inspirent du contexte artistique, économique, sociale et environnemental du moment. 

6. Savoir communiquer

Si le métier de styliste est une profession solitaire à l'étape de la conception, vous serez toutefois amené à être fréquemment en contact avec des personnes. Que ce soit pour vendre vos modèles ou pour développer votre réseau, il vous sera utile d'être à l'aise sur le plan du marketing et de la communication. Si vous maîtrisez l'anglais, c'est un plus non-négligeable !

Devenir styliste : quelles formations ?

Pour devenir styliste,  aimer la mode n

Si le fait de suivre une formation ne suffit pas à ouvrir les portes d'une grande maison de couture, elles sont indispensables pour percer dans le métier. Que vous fassiez un BTS design, un bac pro ou une école de mode, il existe des cursus pour chaque niveau d'étude.

Niveau bac + 2

  • BTS, mention innovation textile,
  • BTS, mention métiers de la mode et du vêtement,
  • BTS, mention métiers du cuir,
  • créateur de mode en domaine lingerie-corseterie, à Formamod-Paris,
  • Styliste-modéliste, à Formamod-Paris,
  • certificat en stylisme de mode, chez Studio Berçot,
  • stylisme de mode, option accessoires, à l'atelier Chardon Savard,
  • diplôme en stylisme, domaine création textile, modélisme, à l'Académie grandes terres Paris.

Niveau Bac + 3

  • licence pro, mention métiers de la mode (parcours modélisme ou stylisme de mode),
  • DN MADE, mentions mode, textile,
  • certificat de spécialisation en mode stylisme-modélisme, à l'ESDI-Paris,
  • styliste modéliste (trois écoles : Mode Estah, Supdemod, MJM Graphic Design,
  • stylisme infographie modélisme, à l'Institut international de création et de couture de Marseille, 
  • styliste, option modélisme, à l'Institut supérieur des arts appliqués,
  • styliste, modéliste, designer textile, chez Studio mode Paris,
  • styliste designer de mode, chez Mod'art international, Esmod international ou Mode Estha Paris,
  • modéliste créateur, chez Mode Estah, 
  • concepteur de mode, d'espace et de produits dérivés, à l'Esfad, 
  • styliste designer, chez Mode Estah.

Niveau Bac + 

  • DSAA mode et environnement, à Duperré Paris,
  • DSAA Design mention mode option textile, à l'ESAAT de Roubaix.

Niveau Bac + 5

Le diplôme de l'ENSAD option design et matière est un diplôme de niveau bac + 5, accessible sur concours. Il est la voie rêvée pour mettre un pied dans le milieu de la mode.

Écoles privées

Il existe également des écoles privées, mais il est important de bien vous renseigner sur les diplômes proposés et leur homologation.

Devenir styliste : quel salaire ?

Il est toujours difficile d

Un styliste indépendant aura nécessairement des revenus irréguliers. Pour un styliste débutant, on peut envisager un salaire mensuel d'environ 2 000 euros bruts.

Faire connaître son activité de styliste

S'il est important d'être créatif pour donner vie à de nouveaux modèles, il faut l'être d'autant plus pour se faire connaître ! En effet, le styliste évolue dans un milieu très concurrentiel, dans lequel il est vital d'avoir un nom et d'être reconnu. Pour cela, vous devez avoir de solides compétences en marketing et en communication ! Pour développer votre activité de styliste, veillez à :

  • créer un book ; 
  • avoir un site web ;
  • être présent sur les réseaux sociaux ;
  • être présent à tous les événements en lien avec la mode salon, défilé, show room, etc. ;
  • démarcher à l'étranger.

3 bonnes raisons de devenir styliste

1. Devenir le nouveau Karl Lagerfeld ou Yves Saint-Laurent !

Il ne faut jamais modérer ses ambitions. Sait-on jamais, vous style et votre personnalité vous propulserons peut-être sur le devant de la scène et vos créations détrôneront les plus grands stylistes !

2. Vivre de sa passion

En règle générale, lorsque l'on devient styliste, c'est que la mode et le dessin sont de véritables passions. Quoi de plus stimulant que de parvenir à exercer un métier qui vous permette de vivre votre passion au quotidien ?

3. Vivre à cent à l'heure

Concurrence oblige, un styliste ne peut se contenter du mininum s'il veut percer ou tout simplement vivre de son métier. Vous devrez être partout à la fois, donner de vous-même sans compter vos heures, mais c'est aussi ce qui fait du métier de styliste une profession grisante !

Comment s'organiser pour devenir styliste ?

Pour devenir styliste freelance, vous devez :

  • créer votre micro-entreprise de stylisme ;
  • investir dans le matériel nécessaire ;
  • souscrire aux assurances professionnelles indispensables ;
  • planifier votre travail ;
  • travailler votre communication, etc.

Partenaire de la Fédération Nationale des AutoEntrepreneurs

Des partenaires pour vous accompagner

Tous nos partenaires nous font confiance et sont sélectionnés pour vous vous faciliter la vie.

Partenaires AutoEntrepreneur.net
Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs AutoEntrepreneur.net est partenaire de la Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs