Quelles sont les statistiques de la micro-entreprise en 2019 ?

En juillet 2019, l'Acoss a publié des statistiques relatives au régime de la micro-entreprise. Lumière sur les chiffres de l'auto-entrepreneuriat.

Quelles sont les statistiques de la micro-entreprise en 2019 ?

Saviez-vous que 2019 est une grande année ? Le régime de la micro-entreprise a dix ans et son succès va croissant. Certains y voient un moyen d’arrondir ses fins de mois ou de gonfler sa retraite, mais la plupart des auto-entrepreneurs se lancent dans l’aventure de l’auto-entrepreneuriat afin de donner vie à un projet qui leur tient à cœur et qui leur offrira davantage de liberté. Le point en chiffres.

Une augmentation constante du nombre d’inscrits

L’été dernier, l’Acoss (Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale) a publié des statistiques relatives à la vitalité de l’auto-entrepreneuriat au cours de ses dix années de vie.

Depuis 2011, le nombre d’inscrits augmentait d’environ 8 % par an. Entre 2017 et 2018, c’est une augmentation de 15 % à laquelle nous avons assisté.

Les travailleurs indépendants autres que les auto-entrepreneurs tendent à changer de régime pour bénéficier des avantages propres à la micro-entreprise. C’est le cas désormais de plus de 9 % de travailleurs indépendants, soit plus de deux points qu’au cours des années précédentes.

Quels sont l’âge et le sexe de la majorité des entrepreneurs ?

La majorité des micro-entrepreneurs a entre 30 et 60 ans. Il est toutefois intéressant de noter que plus de 19 % ont moins de 30 ans, et plus de 12 % ont plus de 60 ansPrès de 40 % des micro-entrepreneurs sont des femmes. Elles exercent essentiellement dans le secteur du bien-être, de la santé et du soin du corps.

Combien gagne en moyenne un auto-entrepreneur ?

12,4 milliards d’euros. C’est le montant du chiffre d’affaires généré par les micro-entrepreneurs en 2018. Celui-ci a augmenté de plus de 10 %, par rapport à 2017. Le chiffre d’affaires moyen de l’auto-entrepreneur tourne autour de 11 300 euros par an. Toutefois, comme toute moyenne, celle-ci gomme certaines réalités. En effet, les activités juridiques peuvent rapporter plus de 20 000 euros, tandis que le secteur des transports est le moins lucratif, avec une moyenne de 7 300 euros. En bas de l’échelle, 20 % des micro-entreprises ne génèrent aucun chiffre d’affaires.

Auto-entrepreneur et cumul d’activités

En 2018, les auto-entrepreneurs cumulant leur activité exercée dans le cadre de leur micro-entreprise avec une activité exercée en tant que salarié, représentent plus d’un tiers des micro-entrepreneurs. Il s'agit en grande partie de CDI (plus de 60 %).

Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs AutoEntrepreneur.net est partenaire de la Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs