Guides, conseils, fichers métiers ... Autoentrepreneur.net, les experts de l'auto-entreprise
Retour

Auto entreprise : quitter la sécurité sociale, est-ce une bonne idée ?

Le passage à l'auto-entreprise peut être tentant pour de nombreux indépendants, mais est-ce vraiment une bonne idée de quitter la sécurité sociale pour se mettre en micro-entreprise ? Cette question est au coeur de nombreux débats et il est important de bien peser le pour et le contre avant de prendre une décision. Dans cet article, nous allons explorer les avantages et les inconvénients de la couverture sociale en tant qu'auto-entrepreneur, afin que vous puissiez prendre une décision éclairée pour votre entreprise.
Auto entreprise : quitter la sécurité sociale, est-ce une bonne idée ?

Indépendants, une assurance est fortement recommandée. Trouvez la meilleure avec Coover.

Quitter la Sécurité sociale pour une assurance privée, beaucoup se demandent si c’est possible. À la clé, moins de cotisations, une protection sociale sur-mesure…Mais est-ce vraiment envisageable ?

Auto entrepreneur et sécurité privée : zoom sur ces indépendants qui veulent sortir du système.

Assurances maladie privées : de quoi parle-t-on ?

Création hybride entre la mutuelle, l’assurance et la sécurité sociale, les assurances maladie privées vous promettent une protection sociale complète et adaptée pour votre micro-entreprise. Elles s’adressent en particulier aux travailleurs indépendants (TNS).

Et oui car ce sont souvent eux qui « désertent » le système de protection sociale obligatoire. En effet, lors de la création de l’entreprise, le travailleur indépendant qu’il soit profession libérale, artisan ou commerçant, doit s’affilier à la Sécurité sociale des indépendants (SSI). Il paye alors beaucoup plus de charges sociales qu’un simple salarié. De plus, côté couverture sociale, le travailleur indépendant est souvent moins bien loti qu’un salarié au régime général…

Si la tentation est forte d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte, peu nombreux sont ceux qui sont réellement prêts à passer le cap. En réalité, très peu de chiffres nous renseignent sur le nombre de personnes quittant leur régime social. On parle d’environ 400 à 500 personnes, en majorité des travailleurs non-salariés.

Qui sont ces sociétés privées d’assurance maladie ? Ce sont souvent des entreprises européennes (anglaises, luxembourgeoises…). Quelques noms connus : Amariz ou encore ASF (Assurances Sans Frontières).

Quelle protection sociale et santé pour les micro entrepreneurs ?Selon le niveau de protection choisi, elles proposent le paiement d’une cotisation fixe mensuelle et des prestations à la carte. Elles offrent une couverture sociale couvrant les grands risques de la vie quotidienne (assurance vieillesse, maladie maternité, invalidité, etc.) qui fonctionnent en réalité comme une sécurité sociale et une mutuelle en même temps.

Autrement dit, elles permettraient d’éviter la dépense d’une complémentaire santé. L’avantage par rapport à l’option classique sécu + mutuelle est donc des remboursements beaucoup plus complets avec des cotisations moins élevées.

Auto-entrepreneur et sécurité sociale privée : que dit la loi ?

Si souscrire à une protection sociale privée est tentant lorsqu’on a le statut d’auto-entrepreneur, ce n’est pas sans risques.

Le mouvement des « libérés » de la Sécurité sociale

En effet, l’affiliation à la Sécurité sociale est en théorie obligatoire. Créée en 1945, la Sécurité sociale s’impose à tous les travailleurs indépendants ou salariés. Et pour cause, c’est aussi le fondement d’un principe fondamental de la société française, la « solidarité nationale ».

Si la loi française est claire, la loi européenne l’est un peu moins. Aussi, lorsque la jurisprudence européenne été appelée à se prononcer sur le sujet, elle est venue rendre ambiguë la situation, laissant ainsi une porte ouverte aux réfractaires de la Sécurité sociale.

Ainsi, dans plusieurs arrêts dont un remarqué en 2013, la Cour de justice de l’Union européenne a jugé que les régimes sociaux des États membres recourraient parfois à des « pratiques commerciales ». Par la suite, le mouvement des « libérés de la Sécurité sociale » s’est appuyé sur quelques-unes de ces jurisprudences pour prouver le caractère non obligatoire du régime social de l’État et revendiquer une liberté de choix. Ils s’appuient aussi sur le Traité de Maastricht de 1992 permettant la libre circulation des biens, services et personnes. Mais l’Union européenne n’a pourtant en rien validé la désaffiliation des intéressés…

Des sanctions pour les récalcitrants à la Sécurité sociale

L’État français ne l’entend d’ailleurs pas de cette oreille et met en garde les assurés contre les possibles conséquences notamment financières d’une désaffiliation de la Sécurité sociale.

En effet, les sanctions possibles sont : 

  • Les personnes qui ne font pas les démarches pour s’affilier à la Sécurité sociale ou s’y souscrivent délibérément encourent 15 000 € d’amende ainsi que de poursuites judiciaires jusqu’à 6 mois d’emprisonnement. 
  • Ceux qui incitent à quitter la Sécurité sociale risquent quant à eux 30 000 € d’amende et 2 ans de prison.

Dans la réalité, difficile de faire l’impasse sur la SSI ! Par exemple, vous devez déclarer le chiffre d’affaires de votre auto-entreprise tous les mois ou tous les trimestres et ce même s’il est nul. Dès que vous réalisez un chiffre d’affaires, vous devez payer des cotisations sociales sur ce chiffre d’affaires. La déclaration du chiffre d’affaires comme le paiement des cotisations sociales en ligne s’effectuent au même moment… Difficile donc de ne pas payer ! Quant à adresser un courrier à l’administration pour vous « désinscrire » de la Sécurité sociale, ce serait contre-productif et donnerait lieu à des poursuites. 

D’ailleurs, la plupart des compagnies d’assurances privées inscrivent noir sur blanc dans leurs contrats qu’il reste obligatoire de s’affilier en France…

Les alternatives légales à la sécurité privée pour les micro-entrepreneurs

Comme on l’a vu, vous pouvez difficilement vous passer de payer des cotisations à la Sécurité sociale des indépendants sur les revenus tirés de votre activité professionnelle.

Aussi, si vous trouvez votre couverture maladie insuffisante, libre à vous de souscrire une mutuelle. C’est une option légale qui viendra compléter sans problème votre couverture santé.

N’oubliez pas également qu’il existe des mutuelles à tous les prix. Certaines restent abordables et ne viendront pas alourdir encore un peu la facture de vos dépenses santé en tant que micro-entrepreneur. 

Par ailleurs, vous pouvez aussi prendre des contrats spécifiques qui compenseront certains risques et compléteront la protection sociale obligatoire. C’est notamment intéressant pour tout ce qui est contrat de prévoyance.

Auto-entrepreneur et sécurité privée, c’est donc possible… Mais à vos risques et périls ! Si vous souhaitez améliorer votre protection sociale, investissez dans une bonne mutuelle.

Êtes-vous suffisamment couvert(e) ?

Indépendants, évitez les risques inutiles et travaillez l'esprit serein en comparant les assurances avec Coover.

Service noté 4.8/5 sur Ekomi

Démarrez votre auto-entreprise facilement !

Un formulaire simplifié que vous remplissez en 10 min, et des conseillers disponibles qui vous accompagnent. Créez votre auto-entreprise en quelques minutes.

Créer mon auto entreprise

Doriane S.

Rédactrice

Je m'appelle Doriane et je suis rédactrice d'articles de blog sur les auto-entrepreneurs et les freelances. La liberté d'entreprendre est un sujet qui m'inspire beaucoup et je m'efforce de communiquer des informations précises et utiles aux gens qui cherchent des conseils et des stratégies pour lancer leurs entreprises. J'aime aussi apporter mon soutien à la communauté des entrepreneurs en leur fournissant des informations détaillées sur les différents sujets liés à la législation, à la comptabilité et aux ressources essentielles auxquelles ils peuvent avoir recours. Si vous êtes un auto-entrepreneur ou un freelance à la recherche des meilleurs conseils, je suis votre personne !

Sur le même sujet

Le quotidien de Charlotte Angebeau, graphiste et illustratrice en indépendant
Le quotidien de Charlotte Angebeau, graphiste et illustratrice en indépendant
Publié le 30/01/2022

Charlotte Angebeau est une graphiste et illustratrice indépendante qui a choisi de devenir auto-entrepreneure afin de pouvoir exercer son métier de manière flexible et autonome. Dans cet article, nous allons découvrir le quotidien de Charlotte et comprendre comment elle a...

Examinons la façon dont un auto entrepreneur doit gérer ses charges
Examinons la façon dont un auto entrepreneur doit gérer ses charges
Publié le 22/02/2022

Le statut d'auto entrepreneur est de plus en plus populaire auprès des indépendants et des freelances. En effet, il offre de nombreux avantages tels que la simplicité administrative et la possibilité de cumuler d'autres revenus. Cependant, il est important de...

Peut-on avoir une auto entreprise et être dans la fonction publique ?
Peut-on avoir une auto entreprise et être dans la fonction publique ?
Publié le 01/05/2022

Le statut d'auto-entrepreneur est accessible à tous et permet de démarrer une activité de manière simple et rapide. Cependant, certains métiers sont soumis à des règles particulières et il peut être difficile de concilier cette activité avec un emploi dans...

Cotisations et auto entreprise
Cotisations et auto entreprise
Publié le 28/04/2022

En tant qu'autoentrepreneur, il est important de comprendre les cotisations auxquelles vous devez vous acquitter. Ces cotisations sont destinées à couvrir les frais liés à votre activité professionnelle, tels que les frais de sécurité sociale et les frais de protection...

Quel tarif pour une mutuelle micro entrepreneur ?
Quel tarif pour une mutuelle micro entrepreneur ?
Publié le 01/05/2022

Les micro entrepreneurs, indépendants et freelances ont souvent des besoins spécifiques en termes de couverture santé. Pour répondre à ces besoins, ils peuvent souscrire une mutuelle spécialement adaptée à leur statut. Mais comment évaluer le tarif de cette mutuelle ?...

Être chômeur et auto entrepreneur : comment cela se passe ?
Être chômeur et auto entrepreneur : comment cela se passe ?
Publié le 23/09/2022

Le statut d'auto-entrepreneur est de plus en plus prisé par les personnes souhaitant se lancer dans une activité indépendante tout en conservant un emploi salarié ou en étant au chômage. Cependant, il est important de connaître les implications de cette...

Indépendants, une assurance est fortement recommandée !

AutoEntrepreneur.net

AutoEntrepreneur .net

AutoEntrepreneur.net est un site privé sans rapport avec l'administration française. Le Site est fourni à titre privé uniquement, et ne correspond en aucune manière possible à une mission de service public qui lui aurait été déléguée par une quelconque administration publique ou collectivité territoriale.