Guides, conseils, fichers métiers ... Autoentrepreneur.net, les experts de l'auto-entreprise
Retour

Devenir Conducteur de travaux

Si vous êtes intéressé par le monde de la construction et que vous souhaitez occuper un poste de responsabilité, devenir conducteur de travaux pourrait être une voie à explorer. Ce métier consiste à superviser l'ensemble des travaux sur un chantier, de la phase de préparation jusqu'à la réception finale. En tant que conducteur de travaux, vous aurez la responsabilité de mener à bien un projet en respectant les délais et le budget alloué. Si vous êtes organisé, rigoureux et que vous avez le sens de l'écoute, ce métier pourrait être fait pour vous. Découvrez dans cet article comment devenir conducteur de travaux en tant qu'autoentrepreneur.
Devenir Conducteur de travaux

Indépendants, une assurance est fortement recommandée. Trouvez la meilleure avec Coover.

Professionnel du bâtiment et des travaux publics, le conducteur des travaux dirige le chantier d’une main de maître. Échelon supérieur au chef de chantier, c’est le poste de direction le plus important sur un chantier. Découvrez comment faire pour devenir conducteur de travaux dans le BTP. 

Les 3 qualités nécessaires pour devenir conducteur de travaux

1. Gestionnaire

Dès qu’un nouveau chantier est sur le point de se lancer, le conducteur des travaux se déplace pour apprécier les travaux à faire. Il s’occupe ensuite de toute la gestion financière et administrative du chantier en relation avec les chefs de chantier. Une fois que les travaux ont débuté, il opère un suivi rigoureux du bon déroulement du chantier.

2. Un bon relationnel

En amont du chantier, il est l’interlocuteur privilégié du client et des partenaires financiers. C’est à lui que revient la négociation avec les fournisseurs. Mais c’est aussi un manager qui recrute les ouvriers et coordonne les équipes sur le terrain (sous-traitants, ouvriers…). Bref, il doit posséder de bonnes capacités de communication pour faire le lien entre toutes ces personnes !

3. Des connaissances métier

Évidemment, il ne faut pas oublier que le conducteur de travaux est aussi un professionnel du bâtiment ayant acquis une solide expérience du terrain. Il connaît tout ce qu’il y a à savoir sur un chantier pour la bonne exécution des travaux : les matériaux, les engins et les outils nécessaires au gros œuvre comme au second œuvre, les compétences propres à chaque métier, les règles de sécurité…

Devenir conducteur de travaux : quelles formations ?

Les conducteurs de travaux possèdent un niveau bac +2 minimum mais ils peuvent également avoir un niveau d’études supérieures équivalent à bac +5. 

Le bac recommandé pour suivre ces formations est un bac S ou un bac STI2D

Parmi les formations envisageables après le bac, on recense :

  • DUT génie civil — construction durable,
  • BTS bâtiment,
  • Licence pro métiers du BTP : génie civil et construction,
  • Licence pro métiers du BTP : travaux publics, etc.
Quel diplôme allez-vous choisir pour devenir conducteur de travaux ?

La consécration pour un conducteur de travaux est d’obtenir un diplôme d’ingénieur. Par exemple, celui des écoles spécialisées comme l’ESTP (École spéciale des travaux publics) ou l’ESITC (École d’ingénierie et travaux de construction).

Outre les formations, il est aussi possible de devenir conducteur de travaux en gravissant les échelons, notamment après avoir été chef de chantier car les deux professionnels travaillent souvent en collaboration étroite.

Devenir conducteur de travaux : quel salaire ?

Le conducteur de travaux gagne globalement bien sa vie. Ce professionnel débute autour de 30 000 € annuel brut lorsqu’il exerce en salarié. Ensuite, un conducteur de travaux confirmé peut être rémunéré jusqu’à 40 000 € annuel brut. Le salaire varie selon les régions : les conducteurs de travaux œuvrant en Ile-de-France sont en général mieux payés.

En indépendant, le conducteur de travaux pourra prétendre à des niveaux similaires de rémunération, voire un peu plus élevés. N’oublions pas cependant qu’il reste limité par les plafonds de chiffre d’affaires s’il choisit d’exercer sous le statut d’auto-entrepreneur.

Faire connaître son activité de conducteur de travaux

Le mieux pour devenir conducteur de travaux indépendant est de commencer par un poste de salarié. Même si vous serez moins libre dans vos décisions comme dans vos horaires de travail, ce poste vous permettra néanmoins de faire connaissance avec la réalité du métier pour peut-être envisager une évolution comme conducteur de travaux indépendant. 

Outre l’expérience acquise, le conducteur de travaux pourra aussi se constituer un carnet d’adresses intéressant dans lequel piocher pour trouver ses premiers grands projets. Le bouche-à-oreille marche bien dans la profession et vous permettra de démarrer rapidement !

Le réseau demeure un indispensable de la profession

Enfin, pour déceler sans cesse de nouvelles opportunités de chantiers, le conducteur de travaux doit se rendre visible sur Internet et dans sa région. Pour cela, n’hésitez pas à distribuer des cartes de visite, à prospecter sur LinkedIn, à répondre aux appels d’offres

3 bonnes raisons de devenir conducteur de travaux

1. Suivre le chantier de A à Z

La conduite de travaux nécessite de suivre le déroulement du chantier du début jusqu’à la fin. C’est un métier gratifiant où l’on peut voir l’ensemble du travail effectué prendre forme sous ses yeux !

2. L'aboutissement d'une carrière dans le BTP

Le conducteur de travaux possède un des grades les plus élevés sur un chantier. Même s’il existe d’autres possibilités d’évolution comme le directeur de travaux, ce métier offre de véritables satisfactions professionnelles. C’est un poste où il faut prendre des décisions et assumer des responsabilités.

3. Un métier varié

Toujours en mouvement, le conducteur de travaux n’arrête jamais ! C’est à la fois un manager, un gestionnaire et un homme de terrain intervenant sur plusieurs chantiers. D’ailleurs, sa fonction peut-être plus ou moins polyvalente selon qu’il exerce dans une grande entreprise, une PME ou en indépendant.

Comment s’organiser pour devenir conducteur de travaux ?

Pour devenir conducteur de travaux indépendant, le mieux est de passer par une solide formation ainsi qu’une expérience acquise sur le terrain. 

Ensuite, le conducteur de travaux auto-entrepreneur devra réussir à gérer toutes les différentes casquettes de son métier : prendre des décisions, élaborer un planning et tenir les délais, gérer le stress, s’occuper de tâches administratives… Le conducteur de travaux auto-entrepreneur ne sera pas vraiment dépaysé par ses nouvelles attributions puisqu’il a déjà l’habitude de gérer des projets pour ses clients.

Enfin, si vous optez pour le statut d’auto-entrepreneur, il faudra aussi respecter les obligations légales comme la souscription d’assurances permettant d’offrir des garanties tangibles à vos clients.

Afin de vous aider dans vos démarches d'auto-entreprise, vous aurez également besoin d'un bon logiciel pour ne pas perdre de temps dans la gestion quotidienne de vos chantiers.Comment choisir un logiciel de gestion des travaux dans le bâtiment ?

Si vous avez déjà réalisé vos premières missions en tant qu'auto-entrepreneur dans le bâtiment, alors vous devez sans doute savoir que la clé dans ce métier est la bonne gestion du projet. Mais si cela paraît une évidence pour tous les professionnels du BTP, ce n'est pas le cas pour les nouveaux venus qui ne disposent pas d'un logiciel de gestion d'entreprise de batiment. Pourtant, cela peut leur faire gagner un temps fou au quotidien, et ils pourraient également avoir de meilleures marges sur leurs projets à court et moyen terme. Toutefois, avant de vous précipiter dans l'achat d'un logiciel qui peut avoir un certain prix, nous vous recommandons de faire un petit comparatif autour de vous et surtout de tester les logiciels ! En effet, les meilleurs d'entre eux proposent une version gratuite pendant plusieurs jours, ce qui vous laissera suffisamment de temps pour vous faire une idée très claire de ce qu'il est possible de faire. En quelques clics, vous aurez accès à toutes les fonctionnalités utiles de votre logiciel et vous serez très surpris de voir le gain de temps que cela peut donner.

Vous aurez en effet la possibilité de relancer les impayés pour les mauvais payeurs, de mettre en place un système de signature électronique, ou encore de réaliser un export comptable pour ne jamais vous tromper dans les chiffres ! Avec des tarifs qui oscillent autour d'une vingtaine d'euros par mois, c'est peu cher payé quand on voit tout le temps gagné pour les auto-entrepreneurs qui se lancent dans le BTP aujourd'hui et qui cherchent par tous les moyens d'être efficaces !

Comme toutes les professions du bâtiment, le métier de conducteur de travaux recrute et le plus souvent en CDI. Alors, avec ou sans diplôme, sachez qu’il y a du travail pour ceux qui en veulent !

Êtes-vous suffisamment couvert(e) ?

Indépendants, évitez les risques inutiles et travaillez l'esprit serein en comparant les assurances avec Coover.

Doriane S.

Rédactrice

Je m'appelle Doriane et je suis rédactrice d'articles de blog sur les auto-entrepreneurs et les freelances. La liberté d'entreprendre est un sujet qui m'inspire beaucoup et je m'efforce de communiquer des informations précises et utiles aux gens qui cherchent des conseils et des stratégies pour lancer leurs entreprises. J'aime aussi apporter mon soutien à la communauté des entrepreneurs en leur fournissant des informations détaillées sur les différents sujets liés à la législation, à la comptabilité et aux ressources essentielles auxquelles ils peuvent avoir recours. Si vous êtes un auto-entrepreneur ou un freelance à la recherche des meilleurs conseils, je suis votre personne !

D'autres métiers en auto-entrepreneur

Devenir Marketeur en Auto-Entrepreneur Devenir Marketeur en Auto-Entrepreneur

Devenez marketeur en auto-entrepreneur avec ce guide. Découvrez les étapes pour mettre en place votre stratégie marketing et devenir auto-entrepreneur.

Devenir correcteur-relecteur en auto-entrepreneur Devenir correcteur-relecteur en auto-entrepreneur

Vous souhaitez devenir correcteur-relecteur en auto-entrepreneur ? Découvrez les étapes à suivre pour vous lancer et réussir dans ce métier.

Devenir UX Designer en Auto-Entrepreneur Devenir UX Designer en Auto-Entrepreneur

Apprenez à devenir UX Designer en Auto-Entrepreneur et à exploiter votre potentiel créatif pour générer des revenus supplémentaires.

Devenir fleuriste en auto-entrepreneur Devenir fleuriste en auto-entrepreneur

Devenir fleuriste en auto-entrepreneur ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir pour créer votre activité de fleuriste en tant qu'auto-entrepreneur .

Devenir Maître d'Oeuvre en Auto-Entrepreneur Devenir Maître d'Oeuvre en Auto-Entrepreneur

Découvrez comment devenir Maître d'Oeuvre en Auto-Entrepreneur avec ce guide pratique complet. Des conseils et astuces pour vous aider à choisir le statut et à prendre en main votre activité...

Devenir un magicien à Bordeaux : tout ce que vous devez savoir Devenir un magicien à Bordeaux : tout ce que vous devez savoir

Apprenez à devenir un magicien à Bordeaux : toutes les astuces et les informations nécessaires pour réussir votre carrière à Bordeaux !

Devenir copywriter en auto-entrepreneur Devenir copywriter en auto-entrepreneur

Découvrez les compétences, les qualifications et les ressources dont vous avez besoin pour vous lancer comme copywriter en auto-entrepreneur.

Devenir Professeur de Yoga Auto-Entrepreneur à Feurs : une belle opportunité Devenir Professeur de Yoga Auto-Entrepreneur à Feurs : une belle opportunité

Devenez Professeur de Yoga Auto-Entrepreneur à Feurs et découvrez les opportunités incroyables qui s’offrent à vous.

Devenir acteur de cinéma en auto-entrepreneur Devenir acteur de cinéma en auto-entrepreneur

Découvrez comment devenir acteur de cinéma en tant qu’auto-entrepreneur grâce à nos conseils et astuces utiles.

Indépendants, une assurance est fortement recommandée !

AutoEntrepreneur.net

AutoEntrepreneur .net

AutoEntrepreneur.net est un site privé sans rapport avec l'administration française. Le Site est fourni à titre privé uniquement, et ne correspond en aucune manière possible à une mission de service public qui lui aurait été déléguée par une quelconque administration publique ou collectivité territoriale.