Devenir graphiste en auto entrepreneur

Autoentrepreneur.net vous propose son guide pour devenir graphiste en auto entrepreneur : formations, salaire, prospection...

Un graphiste est un spécialiste de la communication. Il faut cependant bien faire attention à différencier le graphiste de l’infographiste. Là ou l’infographiste a des compétences principalement en informatique, le graphiste est davantage dans la création et plus dans le côté artistique que technique.

Il peut toucher à plusieurs « métiers », comme web designer, maquettiste, graphiste multimédia, DA (directeur artistique), dessinateur, etc. 

Comment devenir graphiste auto entrepreneur ? Voici.

4 qualités nécessaire pour devenir graphiste

1. Un bon esprit d’équipe

Il sera fortement possible d’être amené à travailler pour des clients ayant fait appel à des prestataires, avec lesquels il faudra communiquer pour avancer dans le projet. Avoir un bon esprit d’équipe permet de s’attacher au projet, et d’augmenter la productivité. En cas de problème, il y aura également plus d’entraide, et les objectifs peuvent être atteints plus rapidement. 

Pour cela, il faut être à l’écoute des autres, mesurer ses mots, et permettre à tout le monde se s’exprimer. Il est important pour une équipe de définir des valeurs ensemble, afin que l’ambiance générale autour d’un projet soit bonne. 

Connaître d’autres personnes travaillant dans le même domaine ou dans quelque chose de similaire, peut également s’avérer très utile pour trouver de potentiels clients, se constituer un réseau et avoir une aide possible dans certains cas. 

2. Une organisation impeccable

Tout d'abord, il ne faut pas oublier qu'en tant qu'indépendant, il faut tout gérer soi-même. Facturer correctement, et respecter les délais pour un projet, prouvera aux clients que vous êtes digne de confiance et sérieux. Pour se faire, il est fortement conseiller de faire de la rétroplanification (une planification qui se fonde sur la fin prévue d'un projet). 

Trouvez votre propre organisation.

Il est très important d'organiser parfaitement ses fichiers de création, surtout dans le cas de projets importants, conséquents ou avec un délai très court. Il faut bien créer un dossier par projet, et y déposer tous les fichiers en rapport avec. Cela paraît évident, mais si on commence à reporter ce genre de tâches dès le début, on ne s'en sortira pas pour la suite. Au lieu de tout mettre sur le bureau pour être plus rapide, triez les dossiers !

Il ne faut pas non plus hésiter à faire de la place, en retirant les projets non aboutis, anciens ou rejetés par la clientèle. Afin de préserver tous les projets sans crainte, utiliser plusieurs systèmes de sauvegarde peut également s'avérer essentiel : une clé USB, un disque dur externe, Google Drive ou encore Dropbox seront très utiles. 

3. Avoir les bonnes bases

Pour faire du graphisme, il faut forcément savoir dessiner ! Passer par des formations est fortement conseillé, et apprendre toutes les bases du dessin est essentiel pour faire des logos, affiches et autres croquis papier.

Il faut pouvoir assimiler les nouvelles tendances, se renouveler et apprendre de nouvelles techniques pour satisfaire les diverses demandes du client. Un graphiste est créatif et comprend les problématiques du client, pour que le résultat corresponde parfaitement à l'idée qu'il s'en fait.

Quelque soit l'outil utilisé pour le design final, des croquis dessinés sur papier sont importants pour avoir différentes propositions avant que le client ne valide quelque chose, il faut donc pouvoir dessiner !

4. Accepter les critiques

Eh oui, durant un projet, le client n'acceptera peut-être pas les propositions du premier coup ! C'est pour cela qu'il faut toujours avoir plusieurs idées à présenter, et accepter de ne pas trouver tout de suite ce que le client désire. 

Cela permet également d'acquérir de l'expérience, afin de pouvoir trouver les bonnes idées plus rapidement sur les projets suivants. Comprendre la façon de penser du client, sa vision, et ce qu'il désire est très important afin de trouver les propositions qui correspondront parfaitement à ce qu'il veut. 

Devenir graphiste : quelles formations ?

Il faut tout d'abord savoir que pour faire ces études, il faut dans la quasi-totalité des cas avoir le Bac. Lorsqu'on est indépendant, on peut se passer d'études supérieures ou de formations si on le souhaite, mais des formations artistiques sont tout de même largement conseillées.

Où étudier l

Il est aussi essentiel de maîtriser certains aspects de l'informatique, comme :

  • la PAO, 
  • la suite Adobe (Photoshop, Illustrator, Indesign...), 
  • voire même des logiciels d'animation 2D comme After Effects ou Animate, 
  • on peut également choisir de se spécialiser dans la 3D, le cinéma, ou les jeux vidéo. 

Les formations courtes pour devenir graphiste

Au niveau des formations qui n’excéderaient pas 3 ans, il existe un BTS communication visuelle option multimédia, qui laisse la possibilité d'enchaîner sur un DSAA (Diplôme Supérieur des Arts Appliqués), ou une licence d'arts appliqués. Néanmoins, pour ce faire, il faudra avoir au préalable fait un Bac STD 2A (Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués), ou alors une année de remise à niveau artistique type MANAA juste avant le BTS. 

Il existe également le BTS design graphique ou design d'espace, ou le DUT MMI (Métier du Multimédia et de l'Internet) sur 2 ans.

La licence Arts Plastiques permet également de se former pour être graphiste, elle aborde de manière générale les arts visuels (audiovisuel, multimédia, création artistique, etc. 

Pour des formations plus "express", il existe des formations payantes sur internet, ainsi qu'en centre. Elles se font sur de très courtes périodes, quelques jours, et sont assez intensives. Attention cependant, le coût est en général assez élevé. 

Les formations longues pour devenir graphiste

Il est possible après avoir fait une licence de continuer sur un Mastère, soit 5 ans d'études au total. De nombreux instituts privés payants offrent des formations sur le graphisme, comme

  • l'école LISAA (Institut Supérieur des Arts Appliqués) à Paris, 
  • e-artsup
  • ou encore Cifacom.

A noter que ces diplômes peuvent orienter sur d'autres domaines artistiques. 

Cependant, il n'est pas obligatoire pour un graphiste en freelance d'avoir de diplôme. Il est fortement conseillé de posséder de bonnes bases en dessin, et d'avoir de la créativité ! Savoir se vendre sera aussi essentiel dans ce cas là. 

Devenir graphiste : pour quel tarif ?

Il est important de savoir fixer un tarif correct en tant que graphite freelance, pour ne pas faire fuir les clients avec une facture trop imposante ou fermer boutique parce que le tarif n'était pas assez élevé.

Selon ses compétences et ce que l'on propose, la clientèle peut varier. Il faut donc bien faire attention à sa cote ! Elle peut être plus ou moins élevée selon la niche dans laquelle on se situe. Si sa cote est encore trop basse, alors il faut facturer bas également et faire de la publicité pour se vendre mieux et se faire connaître. 

Il y a des estimations de tarifs moyens selon les prix du marché. 

Les aides possibles

La Maison des Artistes est une association des artistes des arts graphiques et plastiques.

Elle permet d'obtenir de nombreux conseils sur sur des questions sociales, fiscales et juridiques qui sont très utiles quand on est graphiste en freelance.

Elle aide à améliorer les conditions professionnelles des artistes. Il est possible de devenir adhérent en s'inscrivant sur leur site officiel.  

Pourquoi devenir graphiste ? 4 bonnes raisons

Les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas dans le graphisme.

1. La polyvalence

C'est le plus important ! Un graphiste peut créer un simple logo, une affiche, faire du webdesign ou créer une identité de marque toute entière. 

Un graphiste peut également travailler dans la publicité, la presse, l'édition, le web, etc. La variété est un avantage puisque cela limite la concurrence, et donne la possibilité de se spécialiser dans un domaine précis et donc de se concentrer sur des compétences spécifiques.

2. La créativité

Pour devenir graphiste, il faudra savoir créer des logos, et dessiner de mémoire des choses très précises ! Il faut donc avoir de l’imagination afin de proposer du contenu original tout en sachant respecter les demandes du client.

Il ne faut pas hésiter à faire des croquis tous les jours, dessiner ce que l'on voit, ce qui nous passe par la tête, afin de s'entraîner et de renforcer ses compétences en dessin. 

3. De bons débouchés

En tant que graphiste, il y a de nombreuses possibilités de débouchés et de possibilités. Par exemple, il est possible de faire de l'infographie, des maquettes, du webdesign, voire même du game design.

La publicité reste le secteur le plus rémunérateur :

  • branding, 
  • packaging (conditionnement/design/emballage d'un produit) , 
  • design corporate (recherche de noms/création de logos)
  • ou architecture commerciale (design des points de vente). 

4. La liberté

En tant qu'auto-entrepreneur, on peut choisir son emploi du temps ! un graphiste peut choisir de se spécialiser et donc la branche dans laquelle il veut travailler. Il peut décider des projets sur lesquels il veut investir son temps, et prendre des vacances quand il le souhaite. Attention cependant, car il faut bien gérer son budget, pour ne pas fermer boutique. 

C'est également un travail qui laisse la possibilité de travailler quand on veut, le jour ou la nuit, sans devoir aller à un bureau. C'est possible de rester chez soi !

Quelle organisation pour devenir graphiste ?

Avoir de bonnes relations

Dans ce milieu, il y aura beaucoup de concurrence. Il est donc important de soigner ses relations ! Pouvoir compter sur d'autres graphistes freelance en cas de deadline trop courte ou de projet trop lourd peut s'avérer très utile.

Aussi, cela permet de se faire de la publicité facilement ! En effet, si les autres peuvent compter sur vous, et savent que vous fournissez un travail de qualité, ils parleront de vous en bien et cela peut apporter de la clientèle. Un bon esprit d'équipe n'apporte que du plus. 

Il est également très important de bien accompagner ses clients, de se montrer attentif et à l'écoute, et de parvenir à cerner leurs envies. En réussissant à se mettre à la place du client, on se le met dans la poche et cela permet de se faire une bonne publicité. 

Établissez une stratégie de communication pour trouver des clients.

Faire sa publicité

Comme cité plus haut, il est important pour faire sa publicité de bien communiquer avec le client, de le rassurer et de réussir à le comprendre, afin qu'il soit satisfait du travail fourni. Dans ce cas, il parlera plus facilement de vous à son entourage, le bouche à oreilles est très important !

Il est également important de se faire des cartes de visite et flyers à distribuer pour faire connaitre son entreprise. Certains sites comme vistaprint ou MOO proposent de nombreuses cartes pour un tarif raisonnable. 

Le plus important reste de se faire un site : une page compréhensible et précise, avec une présentation de la qualité de son travail, une identité graphique claire permettra de se faire voir par de nombreux clients potentiels. C'est aussi la que l'on peut montrer sa créativité et son talent !

Je créé mon auto entreprise

La façon la plus simple de lancer votre auto entreprise en ligne, en quelques minutes seulement.

Faites votre demande en ligne
Accompagnement personnel
Données sécurisées
Procédure 100% en ligne
Dossier clé en main