Comment être fonctionnaire en disponibilité et micro-entrepreneur ?
Devenir auto entrepreneur Développer mon activité

Comment être fonctionnaire en disponibilité et micro-entrepreneur ?

En tant qu'auto-entrepreneur, il est possible de cumuler plusieurs activités et sources de revenus. Si vous êtes fonctionnaire en disponibilité, vous pouvez également choisir de créer votre propre entreprise en tant que micro-entrepreneur. Cependant, il est important de connaître les... Voir tout

Le 22/04/2022 par Alex D.

Indépendants, une assurance est fortement recommandée. Trouvez la meilleure avec Coover.

Vous désirez mettre toutes les chances de votre côté pour donner vie à votre projet de création de micro-entreprise, sans perdre votre statut de fonctionnaire ? Grâce à la disponibilité, et sous conditions, vous pouvez devenir auto-entrepreneur à temps plein sans avoir à démissionner et à quitter la fonction publique. Cela vous permet de vérifier que votre projet est viable, tout en conservant une sécurité professionnelle.

Être fonctionnaire en disponibilité et auto entrepreneur : les règles à connaître.

Qu’est-ce qu’un fonctionnaire ?

Contrairement à ce que l’on croit parfois, il ne suffit pas de travailler dans une administration pour être fonctionnaire. Pour devenir fonctionnaire, il faut avoir passé et avoir réussi un concours administratif, puis avoir validé un stage, avant d’être titularisé.

Il peut alors bénéficier de tous les avantages du statut de fonctionnaire. Dans certaines situations assez rares, une personne peut également devenir fonctionnaire par titularisation, à l’issue d’un contrat à durée déterminée.

Qu’est-ce qu’un fonctionnaire en disponibilité ?

Un fonctionnaire en disponibilité cesse temporairement d’exercer son activité. Dans cette situation, le fonctionnaire n’a plus le droit de percevoir sa rémunération ni de bénéficier de ces droits à l’avancement, en dehors de certains cas particuliers. Il existe différents motifs de disponibilité

  • de droit (l’administration ne peut vous la refuser) : pour élever un enfant de moins de huit ans, pour donner des soins à un proche, pour suivre son conjoint, pour adopter un enfant, pour être élu local ;
  • sous réserve d’acceptation (en fonction des nécessités de service) : pour convenances personnelles, pour créer ou reprendre une entreprise ; pour suivre des études ou effectuer des recherches d’intérêt général ; pour exercer une activité dans un organisme international.

auto entrepreneur et fonctionnaire en disponibilité : quelles conditions ?

Pour avoir le droit de créer un micro-entreprise tout en étant fonctionnaire en disponibilité, vous devrez notamment vérifier que votre activité est compatible avec celle que vous avez exercé auparavant.Que vous soyez agent de la fonction publique d’État, de la fonction publique territoriale ou de la fonction publique hospitalière, vous devez vous soumettre aux mêmes règles d’éligibilité :

  • être fonctionnaire titulaire ;
  • avoir exercé en tant que fonctionnaire pendant une durée minimale de quatre ans depuis votre titularisation ;
  • exercer une activité compatible avec votre mission de service public exercée au cours des trois années précédentes ;
  • demander une disponibilité qui autorise l’exercice d’une activité professionnelle, et notamment une activité exercée dans le cadre d’une micro-entreprise. Sachez qu’une disponibilité pour élever un enfant de moins de 8 ans ou pour donner des soins à un proche ne vous autorise pas à travailler à temps plein. L’activité exercée ne doit être qu’une activité accessoire. Pour vous lancer pleinement dans votre projet de micro-entreprise, vous ne pouvez par conséquent demander qu’une disponibilité pour convenances personnelles, pour suivre votre conjoint ou, plus logiquement, pour créer ou reprendre une entreprise.

Pendant combien de temps peut-on cumuler le statut de fonctionnaire en disponibilité et le statut d’auto-entrepreneur ?

Le cumul entre le statut de fonctionnaire en disponibilité et celui de micro-entrepreneur n'est pas possible que pour une durée limitée.La durée de cumul dépend de la durée de disponibilité :

  • pour une disponibilité pour créer ou reprendre une entreprise : 2 ans maximum, non renouvelables ;
  • pour une disponibilité pour convenances personnelles : 5 ans maximum, qui peuvent être renouvelés dans une limite de dix années, à condition d’avoir réintégré la fonction publique durant au moins dix-huit mois. Cette disponibilité est limitée à trois années, si vous avez déjà bénéficié d’une disponibilité pour création ou reprise d’entreprise juste avant. Les conditions de renouvellement sont également de cinq ans, à condition d’avoir effectué les dix-huit mois requis.
  • pour suivre vore conjoint : trois ans maximum, renouvelables sans limitation.

Quelles démarches effectuer pour demander votre disponibilité et devenir auto-entrepreneur ?

Pour demander votre disponibilité, vous devez effectuer les démarches suivantes :

  • Envoyer à votre administration une lettre recommandée avec accusé de réception.
  • Effectuer cette demande trois mois avant la date souhaitée de début de disponibilité, si celle-ci est demandée pour convenances personnelles. Pour création ou reprise d'entreprise ou pour suivre un conjoint, aucun délai n'est imposé. 
  • Attendre la réponse de l’administration. Pour les disponibilités de droit, celles-ci sont automatiquement acceptées. Pour la disponibilité pour convenances personnelles, si l'administration ne répond pas durant les deux mois qui suivent la réception de votre demande, votre disponibilité est considérée comme acceptée. Dans tous les cas, votre dossier passera en commission de déontologie de la fonction publique, qui vérifiera la compatibilité entre votre activité et votre statut de fonctionnaire.

Quelles sont les conséquences de votre mise en disponibilité ?

Durant la disponibilité, celle-ci a des conséquences à plusieurs niveaux :

  • sur la rémunération : vous ne percevez plus de rémunération de la fonction publique ;
  • sur l’avancement et la promotion : vous n’acquérez plus de droits à l’avancement et à la promotion si vous êtes en disponibilité pour convenances personnelles. En revanche, vous les conservez pour une disponibilité pour créer ou reprendre une entreprise.
  • sur la protection sociale : vous êtes rattaché à la CPAM ;
  • sur les congés payés : vous n’en bénéficiez pas ;
  • sur votre activité : l’administration peut effectuer des contrôles pour vérifier que votre activité correspond bien à ce que vous aviez mentionné dans votre demande de mise en disponibilité pour créer une entreprise ou la reprendre ;
  • sur la retraite : votre période de mise en disponibilité ne compte pas pour votre retraite de fonctionnaire. Dans certains cas, comme pour élever un enfant de moins de 8 ans, vous validez vos trimestres, mais ne cotisez pas. Dans le cadre de votre activité de micro-entrepreneur, vous cotisez au régime dont relève votre activité non-salariée (activité commerciale, activité libérale, activité artisanale).

Que faire à la fin de votre disponibilité ?

À l’issue de votre période de disponibilité, deux options s’offrent à vous :

  • demander votre réintégration dans la fonction publique : vous devez pour cela envoyer à l’administration un courrier avec accusé de réception, au moins trois mois avant la fin de votre disponibilité. Vous devrez passer une visite médicale, qui déterminera si vous êtes apte ou non à réintégrer la fonction publique. En réintégrant la fonction publique, vous ne pourrez pas conserver votre activité de micro-entrepreneur, à moins que celle-ci soit compatible avec les règles de cumul du statut de fonctionnaire avec une autre activité professionnelle.
  • démissionner de la fonction publique : formulez clairement votre demande par écrit, dans un courrier avec accusé de réception. L’administration dispose d’un délai de quatre mois pour formuler une réponse, lorsque le fonctionnaire vient de la fonction publique d’État. Pour les fonctions publiques hospitalière et territoriale, le délai est ramené à un mois.

Les conseils indispensables pour réussir la création de son entreprise

La création d’une entreprise ne se fait pas par pur hasard. Vous devez mettre toutes les chances de votre côté pour optimiser votre mise en disponibilité et monter un business rentable. Heureusement, vous pouvez en savoir davantage ici sur les conseils essentiels pour faire fructifier votre activité.

Définissez avec soin votre projet

Il s’agit du premier réflexe à avoir si vous souhaitez entreprendre une activité particulière. Pour définir au mieux votre projet, prenez le temps de lister vos aspirations professionnelles et vos ambitions. Puis, vous pouvez déjà délimiter les caractéristiques de votre business pour mieux concrétiser votre idée.

Établir un business model

Pour espérer monter une entreprise rentable, il est indispensable de définir un business model sur le long terme. De cet aspect dépendent en effet le développement de votre activité et vos potentiels revenus. Ensuite, réalisez une étude de marché et faites-la correspondre avec votre business plan.

Financer votre projet

Pour créer une entreprise, vous avez besoin de fond. Dans ce cas, prenez soin de sélectionner le financement adapté à votre besoin. Vous avez le choix entre solliciter un prêt bancaire, un financement participatif ou le Business Angels. Toutefois, n’hésitez pas à monter un dossier impeccable pour espérer recevoir en toute simplicité les moyens financiers nécessaires au lancement de votre business.

Êtes-vous suffisamment couvert(e) ?

Indépendants, évitez les risques inutiles et travaillez l'esprit serein en comparant les assurances avec Coover.

Comparer les assurances
Comment être fonctionnaire en disponibilité et micro-entrepreneur ?

Crédits photo : Shutterstock / E. Hamon

photo auteur

Alex D.

Juriste de formation, je suis désormais rédacteur spécialisé dans le droit des entreprises et auto-entreprises. Je suis là pour démystifier les aspects légaux que vous pourrez rencontrer.

Indépendants, une assurance est fortement recommandée. Trouvez la meilleure avec Coover.

Comparer les assurances
Autres articles
L'essentiel sur l'APE Argenteuil : un outil précieux pour les professionnels
L'essentiel sur l'APE Argenteuil : un outil précieux pour les professionnels

Découvrez l'APE Argenteuil : un outil précieux pour les professionnels à la recherche de financement pour leurs projets. Nous vous expliquons ici l'essentiel à savoir sur ce dispositif et ses...

Le 16/06/2023 dans Découvrir le statut par Paul V.
L'Essor du Statut d'Auto-entrepreneur
L'Essor du Statut d'Auto-entrepreneur

Réussir Sa Transition Vers L'Auto-Entrepreneuriat : Conseils et Opportunités

Le 04/09/2023 dans Devenir auto entrepreneur par Sophie L.
Le guide de l'auto-entrepreneur en 10 questions
Le guide de l'auto-entrepreneur en 10 questions

Le statut d'auto-entrepreneur est une solution flexible et accessible pour exercer une activité de manière indépendante. Cependant, il peut être difficile de s'y retrouver parmi les différentes obligations et démarches...

Le 23/11/2022 dans Découvrir le statut par Paul V.
Focus sur la prospection de clients en auto entreprise
Focus sur la prospection de clients en auto entreprise

La prospection de clients est une étape cruciale pour tous les autoentrepreneurs, quel que soit leur domaine d'activité. Elle vous permet de développer votre activité et de trouver de nouveaux...

Le 28/03/2022 dans Développer mon activité par Alex D.
La prospection en micro entreprise : nos tips !
La prospection en micro entreprise : nos tips !

En tant que micro entrepreneur, indépendant ou freelance, vous êtes souvent confronté au défi de trouver de nouveaux clients et de développer votre activité. La prospection commerciale est alors un...

Le 23/10/2022 dans Développer mon activité par Paul V.
Le guide ultime de l'auto-entrepreneur dans la prestation de service
Le guide ultime de l'auto-entrepreneur dans la prestation de service

Apprenez tout ce qu'il faut savoir sur les impôts, les réglementations et les avantages pour vos activités de service en tant qu'auto-entrepreneur !

Le 13/06/2023 dans Découvrir le statut par Sophie L.
Qu'est-ce que le SPI pour les micro entrepreneurs ?
Qu'est-ce que le SPI pour les micro entrepreneurs ?

le stage de préparation à l'installation : qui peut le faire ? Comment ça se passe ?

Le 09/09/2022 dans Découvrir le statut par Doriane D.
Pourquoi et comment se faire financer une formation quand on est auto entrepreneur ?
Pourquoi et comment se faire financer une formation quand on est auto entrepreneur ?

La formation est un élément clé pour tous les autoentrepreneurs, quel que soit leur domaine d'activité. Elle vous permet de développer vos compétences et de vous tenir au courant des...

Le 24/01/2022 dans Découvrir le statut par Paul V.
Comprendre le numéro URSSAF et son importance pour les employeurs
Comprendre le numéro URSSAF et son importance pour les employeurs

Comprendre le numéro URSSAF et son importance pour les employeurs : découvrez comment le numéro URSSAF est délivré aux employeurs et les obligations liées à sa gestion.

Le 22/08/2023 dans Devenir auto entrepreneur par Sophie L.