Le quotidien de Charline Defranoux, rédactrice web SEO en indépendant

Charline Defranoux est rédactrice web en freelance : découvrez son interview

Le quotidien de Charline Defranoux, rédactrice web SEO en indépendant

Pouvez-vous nous parler de votre métier ? En quoi consiste-t-il ?

Je suis rédactrice web SEO. J'accompagne les entrepreneurs à développer leur visibilité en ligne. Mon but : les aider à ressortir en haut des résultats de recherche et à atteindre leur public cible. Je travaille essentiellement avec des acteurs touristiques. Ma spécialisation me permet de répondre au mieux aux problématiques de mes clients. Concrètement, ils font appel à moi quand ils veulent remettre à jour leur site internet, l'actualiser ou l'alimenter. Je me charge d'écrire des textes répondant à leurs attentes et optimisés pour leur référencement naturel. Ponctuellement, je les aide à faire un audit SEO de leur site et à l'améliorer. Au quotidien, je rédige leurs textes de pages, d'actualités, d'articles de blog mais aussi leurs newsletters et livres blancs. 

Pourquoi l'exercer en freelance ? Qu'est-ce qui vous a amené à devenir indépendant ?

Ce métier encore mal connu me passionne. Je me suis formée en autodidacte, en complément d'une activité salariée à temps partiel. Le statut de freelance est ce qui correspondait le mieux à ma situation. De plus, j'ai toujours voulu entreprendre. Le statut d'indépendant peut être vu comme difficile et risqué. Et c'est vrai qu'il l'est, d'une certaine façon. Mais il m'apporte ce dont j'ai besoin. J'exerce mon métier avec passion, je vis mon travail d'une tout autre façon. Je suis déterminée à réussir mon entreprise et toujours ravie de travailler avec de nouveaux clients. La diversité de mes missions et de ma clientèle me stimule. J'aime exercer et aider mes partenaires dans la réussite de leur projet.

Qu'est-ce qui vous plait le plus dans le statut d'indépendant ?

En devenant indépendant, vous créez l'activité qui vous correspond. Vous avez la possibilité de travailler et de vous organiser comme vous le souhaitez. Etant mère de 3 enfants, ce dernier point est très appréciable. Vous vous fixez vos propres objectifs, vous apprenez chaque jour, vous vous challengez... C'est très prenant et excitant. Le fait d'être la seule responsable de mes réussites et défaites me donne l'envie d'aller toujours plus loin dans mes connaissances.

Quels problèmes / angoisses avez-vous eu au début de votre activité ?

Comme pour tout lancement, les premiers mois sont toujours stressants. Vous partez à la recherche de nouveaux clients, ajustez vos offres et vos services pour répondre exactement aux attentes de votre clientèle. Je suis passée par des périodes de doute. Mon activité freelance est une reconversion. Comme pour beaucoup de personnes qui se reconvertissent, j'ai parfois dû faire face au syndrome de l'imposteur. La stabilité de l'activité met quelques mois à se trouver. Je pense être sur une bonne voie. Mais je suis consciente que j'aurai d'autres problèmes et angoisses à affronter. Pour en retirer du bénéfice, il faut en retenir des leçons et ne cesser de s'améliorer.

Quelle est votre journée type de travail ?

Ma journée type de travail : je commence à 9h00. En premier lieu, je consulte et répond à l'ensemble de mes mails. Ensuite, je traite mes commandes en cours et rédige pour mes différents clients. L'après-midi, je me concentre sur le développement de mon activité. Mise à jour de mon site, rendez-vous clients, prospection, envoi de devis... Les tâches peuvent être multiples et variées. C'est ce qui fait aussi le charme d'une activité indépendante. Je travaille également souvent le soir de 21h00 à 23h00. Ce sont des heures pendant lesquelles je suis généralement  inspirée. Chacun son rythme, le mien étant particulier, il m'est agréable de pouvoir le respecter en exerçant en freelance.

Où et quand préférez-vous travailler ?

Je travaille essentiellement de chez moi. Il m'est agréable de partir dans un lieu différent de temps à autre. Une terrasse, une bibliothèque... Changer d'environnement fait parfois du bien mais ce n'est pas indispensable. Je consacre chaque jour du temps pour mon entreprise, même le dimanche. Un peu accro je suppose... Mais il est vrai que même si ce n'est qu'une heure, je ne prends réellement des vacances que deux fois dans l'année. 

Si vous voulez en savoir plus sur Charline, consulter son site sur https://e-tourismebycharline.com/

Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs AutoEntrepreneur.net est partenaire et certifié par la Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs
Accompagnement personnel
Données sécurisées
Procédure 100% en ligne
Formalités pour 1€