Guides, conseils, fichers métiers ... Autoentrepreneur.net, les experts de l'auto-entreprise
Retour

Calcul charges sociales et fiscales d'une auto entreprise : comment faire ?

En tant qu'auto-entrepreneur, il est important de bien comprendre comment sont calculées les charges sociales et fiscales afin de pouvoir les payer en toute sérénité. Dans cet article, nous allons vous présenter les différentes étapes pour calculer ces charges et vous donner les outils nécessaires pour le faire de manière efficace. Nous aborderons également les cas particuliers qui peuvent influencer le montant à payer et vous donnerons des conseils pour minimiser vos frais.
Calcul charges sociales et fiscales d'une auto entreprise : comment faire ?

Indépendants, une assurance est fortement recommandée. Trouvez la meilleure avec Coover.

Les avantages du statut d’auto-entrepreneur sont nombreux. Toutefois, si la micro-entreprise permet de se soustraire à certaines obligations fiscales et comptables, elle ne vous dispense pas de payer des charges !

Un salarié se soucie peu du montant des charges sociales, puisqu’il est habitué à percevoir directement son salaire net. Pour un micro-entrepreneur, il est important de calculer le montant de ses charges, car il doit s'en acquitter lui-même.

Vous ignorez comment calculer vos charges auto entrepreneur ? Sortez votre calculatrice, nous vous guidons !

Charges auto entrepreneur : quelles sont celles dont vous devez vous acquitter ?

Les charges de l'auto-entrepreneur sont nombreuses. C'est la raison pour laquelle il est important de bien calculer leur montant total.S’il est vrai que le statut d’auto-entrepreneur attire en raison des nombreux avantages qu’il offre, il ne dispense toutefois pas le micro-entrepreneur de payer ses charges sociales et fiscales régulièrement. Il doit s’en acquitter mensuellement ou trimestriellement, selon la périodicité choisie lors de la création ou la reprise de sa micro-entreprise. 

Il existe plusieurs sortes de charges sociales, dont le montant sera notamment utilisé pour financer la protection sociale des micro-entrepreneurs :

  • l’assurance maladie-maternité ;
  • l’invalidité-décès ;
  • l’assurance vieillesse (de base et complémentaire) ;
  • les allocations familiales ;
  • la CSG (contribution sociale généralisée) ;
  • la CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale) ;
  • la CFP (contribution à la formation professionnelle).

Le micro-entrepreneur devra également payer une taxe pour frais de chambres consulaires. Par ailleurs, sur le plan fiscal, le régime du micro-entrepreneur permet à ce dernier d’opter pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu. Cela a pour conséquence de coupler le paiement des charges sociales avec celui de l’impôt sur le revenu. 

Pourquoi calculer ses charges auto entrepreneur ?

Il est plus que recommandé de calculer les charges de son activité, afin d’avoir une idée de ses revenus nets. Si vous ne le faites pas, vous risquez d’être fort surpris lorsque vous verrez le montant de vos charges à payer à l’issue de votre déclaration de chiffre d’affaires mensuelle ou trimestrielle ! 

Prenons un exemple.

Vous avez gagné 2500 € brut, pour une activité de prestation de services BNC non réglementée. Pour obtenir votre revenu net, vous devrez retirer à ce moment :

  • 22 % de cotisations sociales ;
  • 0,1 % de CFP ;
  • 2,2 % pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu.

Il faut donc appliqué un taux de 24,3 % de charges, ce qui équivaut à 607,50 € pour 2 500 € brut.

Par conséquent, votre revenu net sera de 1 892,50 €.

La différence entre le brut et le net est tout de même notable et impose de s’y être préparé, afin de ne pas avoir de mauvaise surprise dans la gestion de son budget personnel.

Quels sont les facteurs qui entrent en compte pour calculer ses charges ?

Pour calculer vos charges de micro-entrepreneur, plusieurs facteurs entrent en compte :

  • l’activité exercée : activité artisanale, activité libérale, activité commerciale, prestation de services, etc. En effet, cela a une incidence sur le montant du taux de cotisations et sur le paiement ou non d’une taxe pour frais de chambres consulaires ;
  • le chiffre d’affaires réalisé au cours de la période choisie. Le chiffre d’affaires sert de base de calcul. C’est à lui que le taux sera appliqué. Par conséquent, pour un même taux de cotisations, le montant des charges sera différent si le chiffre d’affaires est différent.
  • l’option pour le versement libératoire de l’impôt. Si vous n’avez pas choisi cette option, vos charges mensuelles ou trimestrielles seront moins importantes. Toutefois, vous devrez, si vous êtes imposable, vous acquitter de votre impôt au moment de la déclaration de revenus annuelle. 
  • certaines particularités : domiciliation dans un département d’outre-mer, exonérations (notamment pour les bénéficiaires de l’ACRE).

Quels sont les taux applicables pour calculer le montant des charges ? 

Pour calculer les charges de sa micro-entreprise, il faut appliquer différents taux à son chiffre d'affaires.Les taux diffèrent selon le type de charge. 

Le taux de cotisations sociales

  • 12,80 % : activité d’achat/revente de marchandises, prestations d’hébergement (BIC) ;
  • 6 % : location de meublés de tourisme classés ;
  • 22 % : prestations de services, professions libérales non réglementées (BNC) ;
  • 22 % : professions libérales réglementées (BNC).

Les taux pour la contribution à la formation professionnelle (CFP)

  • 0,1 % : commerçants, professions libérales non réglementées ; 
  • 0,3 % : artisans ;
  • 0,2 % : professions libérales réglementées.

Les taux pour le versement libératoire de l’impôt

  • 1,7 % : location de locaux d’habitation meublés ;
  • 1 % : activité d’achat/revente de marchandises, prestations d’hébergement (BIC) ;
  • 1,7 % : activité de services relevant des BIC ;
  • 2,2 % : activité de services relevant des BNC.

Les taxes pour frais de chambres consulaires

  • 0,044 % : prestations de services ;
  • 0,48 % : prestations de services (artisans) ;
  • 0,015 % : vente de marchandises, hébergement, restauration : 
  • 0,007 % : artisan en double immatriculation CMA/CCI :
  • 0,22 % : achat/revente pour un artisan.

Quelles sont les conséquences de la réforme de l'ACRE sur le calcul des charges auto entrepreneur ?

Avec la création de l’ACRE (aide à la création ou à la reprise d'une entreprise), entrée en vigueur le 1er janvier dernier, les nouveaux micro-entrepreneurs pouvaient bénéficier d’une exonération partielle et dégressive des charges sur trois ans. Ce n’est qu’à partir de la troisième année de vie de leur autoentreprise que ces auto-entrepreneurs allaient commencer à payer leurs charges à taux plein.

Après seulement une année de vie, l’ACRE est réformée. À partir du 1er janvier 2020, les conditions pour en bénéficier, ainsi que les taux appliqués, seront durcis. Toutefois, les auto-entrepreneurs ayant créé leur micro-entreprise en 2019 profiteront encore de :

  • 25 % d’exonération de charges pour la deuxième année de vie de leur micro-entreprise ;
  • 10 % d’exonération pour la troisième année de vie.

Les personnes qui créeront une autoentreprise à partir du 1er janvier 2020 ne pourront bénéficier, sous conditions, que d’une exonération de 50 % de charges, sur une seule année.

À quel moment les charges sont-elles calculées ?

Les charges sociales et fiscales sont calculées au moment de la déclaration de chiffres d’affaires mensuelle ou trimestrielle.

Celle-ci doit impérativement être réalisée en ligne sur le site www.autoentrepreneur.urssaf.fr ou sur l’appli mobile AutoEntrepreneur Urssaf. 

Comment calculer simplement et rapidement ses charges ?

Si vous ne souhaitez pas attendre votre déclaration de chiffre d’affaires pour calculer vos charges et si vous peinez à le faire vous-même, il existe des outils de calcul mis à disposition des auto-entrepreneurs. C’est le cas notamment des simulateurs, comme celui proposé sur le site du service-public.fr

Êtes-vous suffisamment couvert(e) ?

Indépendants, évitez les risques inutiles et travaillez l'esprit serein en comparant les assurances avec Coover.

Service noté 4.8/5 sur Ekomi

Démarrez votre auto-entreprise facilement !

Un formulaire simplifié que vous remplissez en 10 min, et des conseillers disponibles qui vous accompagnent. Créez votre auto-entreprise en quelques minutes.

Créer mon auto entreprise

Doriane S.

Rédactrice

Je m'appelle Doriane et je suis rédactrice d'articles de blog sur les auto-entrepreneurs et les freelances. La liberté d'entreprendre est un sujet qui m'inspire beaucoup et je m'efforce de communiquer des informations précises et utiles aux gens qui cherchent des conseils et des stratégies pour lancer leurs entreprises. J'aime aussi apporter mon soutien à la communauté des entrepreneurs en leur fournissant des informations détaillées sur les différents sujets liés à la législation, à la comptabilité et aux ressources essentielles auxquelles ils peuvent avoir recours. Si vous êtes un auto-entrepreneur ou un freelance à la recherche des meilleurs conseils, je suis votre personne !

Sur le même sujet

Comment changer d'activité professionnelle sur son auto entreprise ?
Comment changer d'activité professionnelle sur son auto entreprise ?
Publié le 16/08/2022

Changer d'activité professionnelle peut être une décision importante et difficile, surtout si vous êtes auto entrepreneur et que vous gérez votre propre entreprise. Il est important de bien réfléchir à votre décision et de bien vous préparer avant de changer...

Informations utiles sur l’assurance professionnelle en micro entreprise
Informations utiles sur l’assurance professionnelle en micro entreprise
Publié le 19/10/2022

Le statut d'auto-entrepreneur est de plus en plus populaire auprès des indépendants et des freelances, notamment en raison de sa simplicité administrative et de ses avantages fiscaux. Toutefois, il est important de bien comprendre les obligations qui en découlent, notamment...

Faire des études et avoir une auto entreprise : mode d'emploi
Faire des études et avoir une auto entreprise : mode d'emploi
Publié le 15/02/2022

Il est possible de conjuguer études et activité d'auto-entrepreneur, mais cela demande une certaine organisation et de la planification. Dans cet article, nous allons vous donner des conseils et des astuces pour réussir à concilier vos études et votre activité...

Synthèse technique architecturale : Comment fonctionne la réalisation des bâtiments ?
Synthèse technique architecturale : Comment fonctionne la réalisation des bâtiments ?
Publié le 23/01/2023

Découvrez comment fonctionne la réalisation des bâtiments grâce à notre synthèse technique architecturale. Nous détaillons les techniques et outils utilisés pour la conception et la construction des bâtiments selon une approche complète et adaptée.

Déclaration de chiffre d'affaires : quand la faire lorsque l'on a une micro-entreprise ?
Déclaration de chiffre d'affaires : quand la faire lorsque l'on a une micro-entreprise ?
Publié le 30/01/2022

La déclaration de chiffre d'affaires est un élément crucial pour tous les auto-entrepreneurs. Cette déclaration permet de déterminer les cotisations sociales et fiscales auxquelles vous serez soumis et a donc un impact direct sur votre rentabilité et sur votre trésorerie....

Un micro-entrepreneur doit-il obligatoirement avoir un siège social ?
Un micro-entrepreneur doit-il obligatoirement avoir un siège social ?
Publié le 09/05/2022

En tant qu'auto-entrepreneur, il est important de bien comprendre les règles et obligations liées à votre statut. Une question qui revient souvent concerne l'obligation d'avoir un siège social pour une micro-entreprise. Dans cet article, nous allons examiner de plus près...

Indépendants, une assurance est fortement recommandée !

AutoEntrepreneur.net

AutoEntrepreneur .net

AutoEntrepreneur.net est un site privé sans rapport avec l'administration française. Le Site est fourni à titre privé uniquement, et ne correspond en aucune manière possible à une mission de service public qui lui aurait été déléguée par une quelconque administration publique ou collectivité territoriale.