peintre en bâtiment

Je deviens peintre en bâtiment
en auto entrepreneur

  • Inscription simple et en ligne
  • Obtention garantie du SIRET*
  • Accompagnement personnalisé
  • Dossier traité en 24h
Voir le guide

Le guide pour devenir peintre en bâtiment en auto entrepreneur

Vous souhaitez devenir peintre en bâtiment et gagner 4500€/mois ? Découvrez notre guide complet

peintre en bâtiment

Le peintre en bâtiment est le maître des finitions sur un chantier. Si ce métier du bâtiment et des travaux publics vous plaît, sachez qu’il est tout à fait possible de l’exercer sous le statut d’auto-entrepreneur ?

Découvrez comment devenir peintre en bâtiment en auto-entrepreneur.

Les 3 qualités nécessaires pour devenir peintre en bâtiment

1. Goût artistique

Le peintre en bâtiment doit posséder un certain sens artistique. Il maîtrise l’harmonie des couleurs entre elles et doit pouvoir conseiller son client sur le choix d’une teinte. Il sait également sélectionner les bons produits et les outils adéquats (pistolet, brosse…) pour obtenir le rendu ou l’effet souhaité par son client (patine…).

2. Minutie et habileté

Qu’il intervienne en extérieur ou en intérieur, le peintre en bâtiment doit mettre en application avec finesse ses compétences techniques. Il connaît sur le bout des doigts quel type de peinture appliquer sur quel revêtement (béton, plâtre…).

Il ne doit pas négliger de préparer correctement la surface à peindre pour obtenir un fini parfait (enduit, etc.). Autant dire qu’habileté et minutie se révèlent nécessaires pour éviter un coup de pinceau de travers !

3. Sens du contact

Un bon peintre en bâtiment doit aussi pouvoir s’appuyer sur ses compétences relationnelles. Le conseil aux clients est une partie essentielle du métier qui permet d’apporter une vraie valeur ajoutée qui fidélisera votre clientèle.

Devenir peintre en bâtiment : quelles formations ?

Le métier de peintre en bâtiment est une profession réglementée. Autrement dit, votre création d’entreprise nécessite de :

  • Justifier d’un diplôme dans le domaine concerné
  • Ou justifier d’une expérience professionnelle acquise dans le domaine concerné d’au moins 3 ans.
Doit-on obligatoirement suivre une formation pour devenir peintre en bâtiment ?

Côté diplômes, plusieurs voies sont ouvertes pour devenir peintre en bâtiment. La formation la plus répandue est un CAP qui vous occupera deux ans dès la 3e (par exemple, un CAP peinture applicateur de revêtement). Ensuite, vous pourrez continuer vos études. Quelques idées :

  • Bac pro aménagement et finition du bâtiment (niveau bac),
  • Mention complémentaire peinture décoration (bac + 1),
  • BTS aménagement finition (bac + 2), etc.

Peintre en bâtiment : quel salaire ?

En micro-entreprise, vous pouvez fixer vous-même votre tarif. Pour cela, n’oubliez pas de prendre en compte le fait que vous ne pouvez pas déduire vos charges, comme l’achat de matériel. 

Les tarifs moyens constatés varient entre 20 et 45 € de l’heure.

En autoentrepreneur, vous pouvez dégager des revenus importants jusqu’à 4 500 € par mois si l’activité marche bien.

Pour comparer, un salarié peintre en bâtiment débutant gagne autour du SMIC par mois. Après une dizaine d’années d’expérience, le salaire moyen monte à 1 700 € net par mois pour un salarié. 

À savoir aussi, il existe des plafonds de chiffre d’affaires de l’activité d’auto-entrepreneur à respecter : 

  • 170 000 € chiffre d’affaires total pour les ventes de marchandises, 
  • Dont 70 000 € de prestations de services.

Faire connaître son activité de peintre en bâtiment auto-entrepreneur

Comme tous les professionnels du bâtiment, le peintre doit faire connaître son activité. Pour cela, plusieurs moyens : 

  • Floquer son véhicule avec de la publicité pour son entreprise de peinture,
  • Distribuer des cartes de visite,
  • Mettre en place un site web bien référencé au niveau local,
  • Créer une page professionnelle sur les réseaux sociaux (Facebook…)...

Une fois l’activité commencée, votre réseau de relations professionnelles vous fournira des missions régulières. Le travail ne manque pas dans le secteur du BTP et vous devriez rapidement trouver de plus en plus de chantiers pour remplir votre carnet de commandes.

3 bonnes raisons de devenir peintre en bâtiment en auto entrepreneur

1. La liberté de choisir ses chantiers

Le métier de peintre en bâtiment micro-entrepreneur vous permet d’intervenir chez des clients de tous types, des particuliers jusqu’aux entreprises. C’est un atout car vous ne risquez pas de vous ennuyer, mais attention à la gestion de votre planning !

2. La variété des missions

Saviez-vous que le peintre en bâtiment peut aussi poser du papier peint ? Et oui, ses missions sont très diverses ! Vous pouvez ainsi toucher à tout et élargir votre offre de services au fur et à mesure que vous acquerrez de l’expérience. Par exemple, proposer une spécialisation (peintre façadier, peintre décorateur…) est un plus.

3. Un métier manuel et physique

Et créatif !

C’est du sport d’être peintre en bâtiment ! Il faut être en bonne condition physique pour pouvoir être sur les chantiers debout toute la journée.

Si vous n’aimez pas la vie de bureau, ce métier devrait vous convenir. Comme le peintre travaille aussi en intérieur, il est moins soumis aux intempéries et caprices de la météo que d’autres professions du bâtiment.

Comment s’organiser pour devenir peintre en bâtiment ?

S’enregistrer comme peintre en bâtiment auto-entrepreneur

Pour la création de votre entreprise, rien de plus simple ! Une fois les titres ou l’expérience nécessaires obtenus, il faut enregistrer votre auto-entreprise auprès de votre CFE compétent. Comme vous êtes artisan, vous dépendez de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA)

L’immatriculation est aussi obligatoire pour tous les artisans au Répertoire des Métiers (RM). Sachez également que le stage de préparation à l’installation (SPI) n’est plus obligatoire pour les auto-entrepreneurs artisans depuis 2019. 

Sécuriser ses chantiers

Côté sécurité, la garantie décennale n’est pas forcément obligatoire si vous êtes peintre décorateur par exemple. Mais dès que la solidité de l’ouvrage peut être atteinte par votre activité, la garantie décennale devient indispensable. C’est le cas pour la grande majorité des peintres en bâtiment ! 

L’assurance responsabilité civile professionnelle (RC pro) n’est pas obligatoire mais vivement conseillée pour vous protéger en cas de soucis. Sur le terrain, le professionnel doit savoir préparer son chantier pour pouvoir exercer sans risque (échafaudage, harnais, etc.).

Et voilà, vous n’avez plus qu’à commencer votre activité professionnelle de peintre en bâtiment et à trouver vos premiers projets ! 

Partenaire de la Fédération Nationale des AutoEntrepreneurs

Des partenaires pour vous accompagner

Tous nos partenaires nous font confiance et sont sélectionnés pour vous vous faciliter la vie.

Partenaires AutoEntrepreneur.net
Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs AutoEntrepreneur.net est partenaire de la Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs