Compte en banque pour micro entrepreneur : obligatoire ?

Le compte en banque est-il obligatoire en auto-entreprise ? Découvrez pourquoi vous devez avoir un compte bancaire si vous êtes auto-entrepreneur.

Compte en banque pour micro entrepreneur : obligatoire ?

Si vous venez de créer votre auto-entreprise, vous êtes sans doute en train de vous demander si vous devez ouvrir un compte en banque.

Peut-être vous interrogez-vous aussi sur son utilité réelle…

Découvrez pourquoi vous avez besoin d’un compte bancaire auto entrepreneur pour encadrer vos activités professionnelles !

L’obligation d’avoir un compte bancaire auto entrepreneur dédié

Quels mouvements passent par ce compte ?

Tout nouvel auto-entrepreneur se pose la question de savoir s’il faut oui ou non ouvrir un compte en banque pour son entreprise.

Et bien la réponse est claire : oui !

C’est une obligation légale : les auto-entrepreneurs doivent posséder un compte bancaire dédié à leur activité.

« Dédié à l’activité » cela signifie que ce compte en banque accueillera tous les mouvements bancaires liés à votre activité d’auto-entrepreneur. Voici des exemples de transactions financières en lien avec votre entreprise devant transiter sur ce compte en banque : 

  • Recevoir des virements ou encaisser les chèques des clients,
  • Émettre des virements pour vous verser un salaire vers votre compte personnel, 
  • Permettre le paiement des charges sociales via des prélèvements,
  • Utiliser des moyens de paiement professionnels associés au compte,
  • Régler vos achats et dépenses effectués pour votre activité,
  • Pouvoir rembourser les mensualités d’un prêt souscrit pour votre activité…

Que faire de l'argent disponible sur ce compte bancaire ?

Attention néanmoins : il est bon de rappeler que tout l’argent qui se trouve sur votre compte dédié peut être utilisé par vos soins quand vous le souhaitez. Par exemple, si vous avez décidé de vous verser 1 500 € de salaire ce mois-ci, c’est tout à fait possible et à tout moment. La seule précaution à prendre est de bien indiquer en libellé « virement personnel » pour éviter les confusions.

Bon à savoir : si vous exercez plusieurs activités au sein de la même structure, vous pouvez procéder à l’ouverture d’un compte bancaire unique pour toutes les activités exercées. En revanche, si vous avez plusieurs auto-entreprises, alors il faudra ouvrir plusieurs comptes en banque.

Obligation d’avoir un compte bancaire auto entrepreneur : quelle exception ? 

Depuis quand u micro entrepreneur est tenu d

L’obligation de posséder un compte en banque dédié à son activité a été décidée lors de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2015 entrée en vigueur le 1er janvier 2015. Le législateur voulait alors instaurer plus de clarté dans les transactions financières des auto-entrepreneurs. 

Pour autant, cette règle a depuis été assouplie car elle ne s’adaptait pas à l’éventail très divers des situations des auto-entrepreneurs. En effet, la loi PACTE du 22 mai 2019 a introduit une dérogation à l’obligation de posséder un compte en banque dédié. 

Cette dérogation concerne uniquement les auto-entrepreneurs dont le chiffre d’affaires est inférieur à 10 000 € pendant 2 années consécutives. Si votre chiffre d’affaires se situe en dessous de cette limite, vous pouvez donc vous passer de compte en banque dédié.

3 bonnes raisons de séparer ses comptes bancaires auto entrepreneur !

1. La reconnaissance de votre activité professionnelle

Avant 2015, posséder un compte en banque spécifique à l’activité de son auto-entreprise n’était donc pas obligatoire. 

En effet, lors de son instauration, le régime de la micro-entreprise était considéré comme une « petite activité » souvent annexe à une activité principale… Aujourd’hui, c’est bien sûr beaucoup moins le cas. Nombre d’auto-entrepreneurs se sont professionnalisés et souhaitent vivre pleinement de leur activité. 

Si c’est votre cas, vous avez sans doute envie de conférer une dimension plus professionnelle à votre activité en adoptant des outils pensés pour les pros. Et cela commence par un compte bancaire séparé ! D’ailleurs, cette séparation des comptes bancaires s’avère en réalité indispensable pour développer son activité et pouvoir suivre l’évolution de son chiffre d’affaires facilement.

2. Une meilleure visibilité et plus de clarté

Mais la principale raison du changement de politique du législateur vient de la possible confusion entre les comptes de l’auto-entrepreneur. 

Avant 2015, les transactions professionnelles et les transactions privées étaient mêlées sur le même compte en banque. Au final, les auto-entrepreneurs eux-mêmes éprouvaient une certaine difficulté à tenir une comptabilité claire… 

Il devenait difficile de discerner les dépenses faites pour l’entreprise des paiements personnels. Au moment de faire leur comptabilité, les auto-entrepreneurs perdaient ainsi un temps précieux pour retrouver telle ou telle opération…

3. Une activité plus sécurisée

Posséder deux comptes en banque distincts a l’avantage de limiter les erreurs dans la comptabilité. Plus sereins, les micro-entrepreneurs ont l’assurance d’une activité sécurisée.

Mais ce n’est pas tout, du côté des services de l’État et notamment de l’URSSAF, le mélange des comptes en banque professionnels et personnels compliquait la tâche des équipes en cas de contrôle et les rendait fastidieux. Désormais, il est plus facile de retrouver la trace de toutes les transactions professionnelles. En conséquence, le risque de fraude est plus restreint.

Quel type de compte en banque choisir en auto-entreprise ?

Compte dépôt classique ou professionnel ?

La loi vous impose de posséder un compte en banque dédié mais ce compte en banque peut-être :

  • Un compte courant classique
  • Ou un compte professionnel 

Attention, beaucoup d’auto-entrepreneurs se trouvent fortement incités par leur banque à ouvrir un compte bancaire professionnel. Certaines banques vont même jusqu’à fermer le compte courant ouvert par les autoentrepreneurs pour leur activité. 

Sachez que vous avez tout à fait le droit d’ouvrir un compte bancaire personnel à votre nom pour encaisser l’argent de votre activité de micro-entrepreneur. Il faut donc être vigilant car les banques ne jouent pas toujours le jeu. Une offre bancaire pour les professionnels pourra se révéler intéressante si votre activité se développe. Pour autant, quand vous débutez, l’ouverture d’un compte professionnel offre des fonctionnalités dont vous n’avez bien souvent que peu d’utilité… Quels sont les avantages d’un compte pro ?

  • Posséder une autorisation de découvert plus importante,
  • Souscrire des prêts à destination des entreprises,
  • Encaisser des chèques avec son nom commercial,
  • Obtenir des moyens de paiement comme un terminal de paiement,
  • Bénéficier d’offres d’assurance responsabilité civile professionnelle…

Évidemment, ces options se paient parfois assez cher et se révèlent en tout cas plus onéreuses qu’un compte perso classique. C’est d’ailleurs pourquoi les banques ont intérêt à vous encourager à souscrire à ce type de compte… N’oubliez pas que l’important est de choisir selon vos besoins la formule qui vous convient le mieux.

En résumé, il n’y a pas beaucoup d’obligations comptables en auto-entreprise mais le compte en banque dédié à l’activité est un incontournable.

Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs AutoEntrepreneur.net est partenaire de la Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs