Guides, conseils, fichers métiers ... Autoentrepreneur.net, les experts de l'auto-entreprise
Retour

Devenir ouvrier BTP

Le métier d'ouvrier du BTP (Bâtiment et Travaux Publics) est une profession passionnante qui permet de travailler sur des projets de construction et de rénovation de toutes tailles et de tous types. Si vous êtes intéressé par le métier d'ouvrier du BTP et que vous souhaitez devenir ouvrier du BTP indépendant, vous vous demandez peut-être comment vous lancer dans cette activité et quelles sont les compétences et les qualités nécessaires pour réussir dans ce métier. Dans cet article, nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour devenir ouvrier du BTP et vous aider à déterminer si ce métier est adapté à votre profil et à vos aspirations. Nous vous présenterons les principaux domaines d'activité de l'ouvrier du BTP, les compétences et les qualités requises et les différents parcours professionnels possibles. Nous vous donnerons également des conseils pour développer votre carrière d'ouvrier du BTP en tant qu'auto-entrepreneur.
Devenir ouvrier BTP

Indépendants, une assurance est fortement recommandée. Trouvez la meilleure avec Coover.

De l’ingénieur en génie civil en passant par le chef d’équipe et l’ouvrier spécialisé dans la conduite d’engins de chantier, le spectre des métiers du bâtiment est large. Historiquement, le secteur du bâtiment et des travaux publics est un grand pourvoyeur d’emploi BTP en constante demande. Alors si l’idée a germé dans votre esprit de devenir auto-entrepreneur dans le BTP, suivez notre guide pour vous lancer.

Pourquoi devenir auto entrepreneur dans le BTP ?

Les métiers du bâtiment et des travaux publics

Que range-t-on au juste sous l’appellation « métier du bâtiment » ? Quelques exemples :

  • Peintre en bâtiment,
  • Couvreur,
  • Carreleur,
  • Maçon,
  • Électricien,
  • Menuisier,
  • Plombier,
  • Plaquiste, etc.

Côté salaire, la fourchette des tarifs commence à partir de 20 euros de l’heure et beaucoup plus selon la spécialité des professionnels du bâtiment.

Les avantages à choisir la micro-entreprise pour les métiers du BTP

  • Des formalités de démarrage simplifiées : la création d’une micro-entreprise est ultra simple : vous pouvez vous immatriculer en ligne et recevoir votre SIRET et SIREN rapidement.  Il ne reste ensuite plus qu’à vous enregistrer au Répertoire des Métiers (RM). Sachez également que depuis 2019, le stage de préparation à l’installation pour les artisans n’est plus obligatoire pour s’installer.
  • Des formalités comptables allégées : en auto-entreprise, vos obligations comptables sont simples : vous avez juste besoin d’un compte en banque dédié ainsi que d’un livre des recettes et d’un registre des achats.
  • Un régime micro avantageux fiscalement et socialement : 

Les cotisations sociales sont calculées en fonction de votre chiffre d’affaires et restent modérées par rapport à certaines formes de sociétés (SAS, SARL, etc.). Autre avantage, la possibilité de bénéficier de l’ACCRE qui est une réduction des cotisations sociales sur une période 3 ans.

Quant à la fiscalité, le régime de l’auto-entreprise permet d’avoir le droit à des abattements d’impôts intéressants. Vous êtes également imposé à l’impôt sur le revenu et non à l’impôt sur les sociétés. Vous pouvez bénéficier du versement libératoire de l’impôt sur le revenu.

  • Une liberté d’exercice accrue par rapport à un professionnel salarié : à vous la liberté ! Vous pouvez choisir vos chantiers, quand vous prenez des congés, etc.

Les inconvénients de la micro-entreprise pour les métiers du bâtiment

  • Un chiffre d’affaires limité (cf. ci-dessous)
  • Pas de déduction de vos charges comme les frais de déplacement, les achats de marchandises, etc. 
  • Pas de récupération de la TVA sur vos achats si vous en êtes exonéré.
  • Pas d’embauche possible : même si ce n’est pas interdit, embaucher un apprenti issu d’un CFA ou une personne en intérim par exemple reste difficile en auto-entreprise du fait de la limite de chiffre d’affaires. C’est un problème car le recours aux apprentis et aux intérimaires est monnaie courant dans le secteur des travaux. Attention aussi à la sous-traitance fréquente dans les entreprises de BTP qui peut se transformer en salariat déguisé : c’est illégal. Pour rappel en auto-entreprise, il est interdit de travailler pour un seul employeur et vous devez rester maître de votre temps de travail et de vos horaires. 

Les obligations pour exercer en auto-entreprise dans les métiers du bâtiment et des travaux publics

L’obligation de qualification

En général, les métiers du bâtiment et des travaux publics sont des professions réglementées. Aussi, il faut pouvoir justifier de ses compétences dans la conduite de travaux divers. 

2 possibilités

  • Posséder un titre professionnel en rapport avec ses compétences obtenu par exemple dans un BTP CFA : brevet, bac pro, bac pro BTP, BTS, etc.,
  • Ou justifier d’une expérience de minimum 3 ans dans le domaine concerné acquise auprès d’une entreprise de BTP. Cette expérience est à faire valider par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Les limitations légales

En tant qu’auto-entrepreneur, vous le savez : vous êtes limité par des seuils légaux de chiffre d’affaires. Si vous êtes entrepreneur dans le BTP, vous êtes donc concernés par 2 seuils légaux à respecter :

Chiffre d'affairesTVA
Vente170 000 €82 800 €
Prestation de services70 000 €33 200 €

Si votre chiffre d’affaires dépasse ces plafonds, vous sortez du régime de la micro-entreprise. 

Les professionnels du bâtiment et des travaux publics peuvent être concernés par des activités dites « mixtes » : c’est-à-dire si vous vendez du matériel comme un robinet pour un plombier ET que vous opérez comme installateur de ce robinet. 

Dans ce cas, vous ne devrez pas dépasser un chiffre d’affaires global de 170 000 € et à l’intérieur de ces 170 000 €, une limite de 70 000 € pour les prestations de service. Attention à bien séparer les 2 pour bien respecter la loi !

Quant à la TVA, au-delà de ces plafonds, vous êtes redevable de cette taxe. Vous pouvez donc aussi la déduire.

Les assurances obligatoires

Quand vous êtes auto-entrepreneur, vous êtes responsables de vos actes à 100 %. Et dans le secteur de la construction, de solides assurances sont nécessaires pour garantir la sécurité au travail car les risques professionnels sont légion dans le secteur BTP ! 

La sécurité de votre activité passe donc par des assurances obligatoires dans tous les métiers du BTP :

  • La garantie décennale (article 1792 du Code civil) : la garantie décennale concerne les dommages qui « compromettent la solidité de l’ouvrage ou qui, l’affectant dans l’un de ses éléments constitutifs ou l’un de ses éléments d’équipement, le rendent impropre à sa destination ». Elle permet de couvrir les dépenses nécessaires pour réparer les dommages affectant le gros œuvre, le  second œuvre et les équipements indissociables du bâtiment. Elle est valable pendant 10 ans à partir de l’intervention du professionnel de la construction envers les maîtres de l’ouvrage. Exemple de dommages couverts : fissures importantes, défaut d’étanchéité de la charpente, etc.
  • Une assurance responsabilité civile professionnelle dite « RC Pro » : elle couvre les dommages que vous êtes susceptible de causer aux tiers. Par exemple : vous avez cassé la paroi de douche ou percé malencontreusement des canalisations…

À noter, ces assurances doivent figurer sur vos factures. Évidemment, elles peuvent avoir un coût élevé mais ce n’est rien comparé à la tranquillité d’esprit que vous obtiendrez ! Sachez aussi que c’est minimum, d’autres assurances peuvent être souscrites pour une prévention des risques maximale.

Notamment, pensez à vous couvrir pour les accidents du travail (par exemple, si vous tombez d’un échafaudage, etc.) car la Sécurité sociale des indépendants ne prend pas ce risque en compte !

Devenir auto-entrepreneur dans le BTP est donc un beau projet mais qui réclame un peu de préparation pour vous assurer de bien respecter les obligations légales propres à ce secteur d’activité.

Êtes-vous suffisamment couvert(e) ?

Indépendants, évitez les risques inutiles et travaillez l'esprit serein en comparant les assurances avec Coover.

Doriane S.

Rédactrice

Je m'appelle Doriane et je suis rédactrice d'articles de blog sur les auto-entrepreneurs et les freelances. La liberté d'entreprendre est un sujet qui m'inspire beaucoup et je m'efforce de communiquer des informations précises et utiles aux gens qui cherchent des conseils et des stratégies pour lancer leurs entreprises. J'aime aussi apporter mon soutien à la communauté des entrepreneurs en leur fournissant des informations détaillées sur les différents sujets liés à la législation, à la comptabilité et aux ressources essentielles auxquelles ils peuvent avoir recours. Si vous êtes un auto-entrepreneur ou un freelance à la recherche des meilleurs conseils, je suis votre personne !

D'autres métiers en auto-entrepreneur

Devenir Marketeur en Auto-Entrepreneur Devenir Marketeur en Auto-Entrepreneur

Devenez marketeur en auto-entrepreneur avec ce guide. Découvrez les étapes pour mettre en place votre stratégie marketing et devenir auto-entrepreneur.

Devenir correcteur-relecteur en auto-entrepreneur Devenir correcteur-relecteur en auto-entrepreneur

Vous souhaitez devenir correcteur-relecteur en auto-entrepreneur ? Découvrez les étapes à suivre pour vous lancer et réussir dans ce métier.

Devenir UX Designer en Auto-Entrepreneur Devenir UX Designer en Auto-Entrepreneur

Apprenez à devenir UX Designer en Auto-Entrepreneur et à exploiter votre potentiel créatif pour générer des revenus supplémentaires.

Devenir un magicien à Bordeaux : tout ce que vous devez savoir Devenir un magicien à Bordeaux : tout ce que vous devez savoir

Apprenez à devenir un magicien à Bordeaux : toutes les astuces et les informations nécessaires pour réussir votre carrière à Bordeaux !

Devenir Maître d'Oeuvre en Auto-Entrepreneur Devenir Maître d'Oeuvre en Auto-Entrepreneur

Découvrez comment devenir Maître d'Oeuvre en Auto-Entrepreneur avec ce guide pratique complet. Des conseils et astuces pour vous aider à choisir le statut et à prendre en main votre activité...

Devenir fleuriste en auto-entrepreneur Devenir fleuriste en auto-entrepreneur

Devenir fleuriste en auto-entrepreneur ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir pour créer votre activité de fleuriste en tant qu'auto-entrepreneur .

Devenir Professeur de Yoga Auto-Entrepreneur à Feurs : une belle opportunité Devenir Professeur de Yoga Auto-Entrepreneur à Feurs : une belle opportunité

Devenez Professeur de Yoga Auto-Entrepreneur à Feurs et découvrez les opportunités incroyables qui s’offrent à vous.

Devenir copywriter en auto-entrepreneur Devenir copywriter en auto-entrepreneur

Découvrez les compétences, les qualifications et les ressources dont vous avez besoin pour vous lancer comme copywriter en auto-entrepreneur.

Devenir acteur de cinéma en auto-entrepreneur Devenir acteur de cinéma en auto-entrepreneur

Découvrez comment devenir acteur de cinéma en tant qu’auto-entrepreneur grâce à nos conseils et astuces utiles.

Indépendants, une assurance est fortement recommandée !

AutoEntrepreneur.net

AutoEntrepreneur .net

AutoEntrepreneur.net est un site privé sans rapport avec l'administration française. Le Site est fourni à titre privé uniquement, et ne correspond en aucune manière possible à une mission de service public qui lui aurait été déléguée par une quelconque administration publique ou collectivité territoriale.