Professeur de musique

Je deviens professeur de musique
en auto entrepreneur

  • Inscription simple et en ligne
  • Obtention garantie du SIRET*
  • Accompagnement personnalisé
  • Dossier traité en 24h
Voir le guide

Le guide pour devenir professeur de musique en auto entrepreneur

Envie de vous lancer et devenir professeur de musique en auto entrepreneur ? Nous vous expliquons comment...

Professeur de musique

Vous avez envie de donner des cours de musique ? Sachez qu’il n’y a pas que l’Éducation Nationale qui vous permettra de devenir professeur de musique ! En effet, il est aussi possible d’exercer en tant que professeur de musique en auto-entrepreneur. Découvrez comment ici.

Comment devenir professeur de musique indépendant ?

Une passion pour la gratte ou votre expérience à la chorale de l’école ne suffira sans doute pas à faire de vous un bon professeur… Alors, quels sont les qualités pédagogiques nécessaires et les diplômes requis pour enseigner la musique ?

# 1 Des connaissances solides 

Pour devenir prof de musique professionnel, il existe plusieurs titres reconnus. Quelques exemples : 

  • Les concours de la fonction publique du certificat d’aptitude à la profession d’enseignant (CAPES ou CAFEP) en éducation musicale pour enseigner dans le second degré (collèges),
  • Le DUMI (diplôme universitaire de musicien intervenant) pour les écoles élémentaires,
  • Le diplôme d’état de professeur de musique (DE) pour les conservatoires.

Sachez cependant que la profession de professeur ou professeure de musique n’est pas réglementée. Vous pouvez donc tout à fait exercer sans la moindre formation musicale. 

Néanmoins, il faut bien maîtriser votre partition pour donner des cours de musique… Un minimum d’études supérieures est recommandé pour pouvoir être à l’aise.

Côté tarifs, le prix d’un cours particulier en musique varie selon votre niveau d’expérience et vos diplômes : entre 20 et 50 € de l’heure. Tout dépend aussi de l’instrument de musique pratiqué (clarinette, violoncelle, flûte à bec, etc.). Certains sont rares et donc il est plus difficile de trouver un prof !

# 2 Devenir professeur de musique, c'est avoir l'envie de partager !

Le métier de professeur nécessite d’être pédagogue, patient et à l’écoute de vos élèves

Devenir professeur de musique requiert une dimension pédagogique certaine pour s’adapter aux exigences de vos élèves. Vous ne pourrez pas donner un cours de flûte à des enfants de 8 ans encore à l’école qui débutent comme à un ado souhaitant se présenter au concours d’entrée au conservatoire de musique et ayant besoin de se perfectionner ! 

Donner des cours en tant que professeur particulier en auto-entreprise demande aussi de bonnes qualités d’organisation : gérer les déplacements à votre domicile ou celui de vos élèves, organiser son planning d’heures de cours, etc.

Enfin, n’oubliez pas qu’il faut faire face à la concurrence venant des agences spécialisées comme Acadomia ou Superprof. Pour cela, rien de mieux que le bouche-à-oreille ou les petites annonces en ligne ou placées dans les commerces de quartier pour vous faire connaître.

De petites mains qui deviendront habiles sur le piano grâce à vous ?

L’auto entreprise : un statut idéal pour donner des cours de musique ! 

Pour donner des cours de musique, il existe plusieurs statuts possibles… Cependant, toutes les options ne se valent pas pour être enseignant !

Les options à oublier pour devenir professeur de musique…

Parmi les alternatives à oublier : les sociétés unipersonnelles comme la SASU ou l’EURL. Elles sont assez peu adaptées à l’enseignement de la musique. En effet, il va falloir générer beaucoup de chiffre d’affaires pour pouvoir payer vos charges de société et les formalités de création et de gestion sont plus lourdes.

Par ailleurs, la tentation de donner des cours particuliers « au noir » est sans aucun doute une mauvaise idée… En effet, outre l’absence totale de couverture sociale, c’est aussi une activité illégale ! 

Enfin, donner des cours particuliers en CESU est envisageable mais seulement si votre activité reste très ponctuelle (quelques heures par mois par exemple) car il faudra sinon établir un contrat de travail. Le chèque emploi-service universel (préfinancé ou déclaratif) vous confère un statut de salarié CESU. Pour vos élèves, c’est une possibilité de bénéficier d’un dégrèvement d’impôts intéressant à hauteur de 50 % des sommes payées au professeur.

Les avantages de la micro-entreprise pour enseigner la musique

Les professeurs de musique indépendants exercent souvent cette activité en parallèle ou en complément d’une autre activité. C’est pourquoi l’autoentreprise est le statut qui leur convient le mieux car le paiement des charges sociales représente un pourcentage du chiffre d’affaires. Ce montant s’élève à 22 % pour les professions libérales comme les enseignants. Autrement dit, pas de cotisations sociales minimales à payer quand vous faites 0 € de chiffre d’affaires.

Autre avantage, le régime de l’auto-entreprise est simplifié en ce qui concerne la gestion comptable : pas de prise de tête sur les factures ! La déclaration de début d’activité auprès de votre CFE compétent (URSSAF pour les professions libérales) est également simple et rapide.

Quant au plafond de chiffre d’affaires, il reste raisonnable pour une activité de prestation de services exercée seul. Il a d’ailleurs été augmenté récemment : il atteint désormais 70 000 € par an.

N’oubliez pas de demander aussi l’agrément du service à la personne auprès de la DIRECCTE pour faire bénéficier vos élèves d’une réduction ou crédit d’impôt de 50 %. Valable pendant 5 ans, il ne concerne que les cours à domicile chez les élèves.

Bref, enseigner sous le statut de la micro-entreprise pour les profs, c’est la liberté d’être le seul maître à bord avant tout ! Vous choisissez vos élèves, fixez vos horaires de cours, la fréquence et le tarif.

La liberté d

Exercer en tant que professeur de musique auto-entrepreneur et fonctionnaire

Est-ce possible de donner des cours particuliers de musique alors même que vous avez le statut d’enseignant fonctionnaire ? A priori, non… Car le fonctionnaire titulaire doit exercer son activité d’enseignement artistique et musical à temps complet. 

Les 2 dérogations existantes :

  • Si vous exercez vos fonctions de professeur à temps partiel ou si vous avez une activité inférieure à 70 % de la durée légale de travail, il est possible de donner des cours de musique en auto-entreprise. Il est également possible de demander ce temps partiel à l’administration pour exercer votre activité en micro-entreprise… Seulement, après 3 années maximum, il faudra choisir entre les 2 statuts.
  • Les professeurs peuvent aussi exercer une activité d’enseignement à titre accessoire car c’est une activité qui découle de vos fonctions. Il faut simplement que cette activité ne gêne pas son service et qu’elle soit exercée en dehors de ses heures de cours données comme fonctionnaire titulaire.

Dans tous les cas, vous devez déclarer votre activité à l’administration pour lui demander son accord. Le supérieur hiérarchique pourra s’y opposer si votre activité de prof particulier se révèle incompatible avec les intérêts de l’administration.

Solfège, violon, guitare, piano ou ukulélé, quel que soit votre instrument favori, si donner des cours vous passionne, lancez-vous pour devenir professeur de musique indépendant !

Partenaire de la Fédération Nationale des AutoEntrepreneurs

Des partenaires pour vous accompagner

Tous nos partenaires nous font confiance et sont sélectionnés pour vous vous faciliter la vie.

Partenaires AutoEntrepreneur.net
Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs AutoEntrepreneur.net est partenaire de la Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs