Comment bien organiser la comptabilité de son auto entreprise ?

Une des choses que les auto-entrepreneurs aiment le moins, c'est bien gérer leur comptabilité ! Pourtant, en s'organisant bien, cela peut devenir simple.

Comment bien organiser la comptabilité de son auto entreprise ?

Se lancer dans la grande aventure de la micro-entreprise, c’est plutôt excitant. Devoir gérer sa comptabilité, c’est un peu moins passionnant ! Par conséquent, lorsque vous créez votre micro-entreprise, il est important d’avoir en tête qu’être auto-entrepreneur demande une grande polyvalence. Il faut s’acquitter de certaines tâches qui semblent secondaires, pour lesquelles vous n’avez pas nécessairement de formation et qui sont assez chronophages. Comment organiser votre comptabilité de façon à ce qu’elle ne devienne pas un fardeau ? Éléments de réponse.

Comptabilité auto entrepreneur : quelles obligations ?

Réjouissez-vous ! Un auto-entrepreneur n’a pas autant d’obligations comptables que des travailleurs indépendants qui relèvent d’un autre statut. En effet, vous n’avez pas à réaliser un bilan comptable ni besoin de faire appel à expert-comptable. Votre comptabilité est dite “allégée”. Vos obligations se résument au fait de devoir tenir un livre des recettes encaissées, un registre des achats (pour les activités de vente), et à remettre un facture à votre client pour chaque prestation réalisée. Les documents comptables doivent être conservés durant une durée légale de dix ans. 

Depuis la loi Pacte du 22 mai 2019, les auto-entrepreneurs dont le chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas 10 000 € pour deux années consécutives, ne sont plus obligés d’ouvrir un compte bancaire dédié à leur activité.

Que trouve-t-on dans chaque document comptable de l’auto-entrepreneur ?

Dans le livre des recettes ou dans le registre des achats, vous devrez faire figurer, dans l’ordre chronologique :

  • la date ;
  • la nature de la prestation ou de l'achat ;
  • le montant des recettes ou des dépenses ;
  • l'origine des recettes ;
  • le mode de règlement ;
  • le numéro de facture.

Chaque facture doit indiquer :

  • votre nom, prénom, adresse et numéro de Siren ou de Siret ;
  • le nom et l’adresse du client, ainsi que l’adresse de facturation, si elle est différente ;
  • la date de la facture ;. le numéro de facture ;
  • la date de livraison ;
  • la nature de la prestation, la quantité, le prix unitaire et le prix total HT et taxe comprise ;
  • la mention “TVA non-applicable”, si cela vous concerne, ou le taux de TVA applicable et le montant total de la TVA  ;
  • la date de règlement ;
  • les pénalités exigibles dans le cas d’un retard de paiement ;
  • le montant de l’indemnité forfaitaire pour les frais de recouvrement ;
  • le numéro de l’assurance, si elle est obligatoire ;
  • les conditions d’escompte.

Quelles sont les qualités requises pour bien gérer sa comptabilité auto entrepreneur ?

Si vous ne voulez pas vous retrouver noyé sous un flot de documents et ne plus savoir où vous en êtes, veillez à :

  • être réactif, en éditant immédiatement la facture correspondant à la prestation réalisée ;
  • être organisé, en numérotant et en classant chaque devis et chaque facture ;
  • être régulier, en prévoyant un créneau par jour ou par semaine pour compléter votre comptabilité et suivre vos paiements ;
  • être rigoureux, en sauvegardant tous vos documents.

Quels outils pour vous aider dans la comptabilité de votre micro-entreprise ?

Il existe des logiciels des gestion comptable gratuits ou non, simples et intuitifs, tels que MyAE.fr, Zyfro, Zervant, Factomos ou Toolcie. Ces logiciels sont mis à jour régulièrement et permettent de gérer vos factures, vos clients, vos recettes et vos dépenses, etc.

Vous n’avez plus d’excuses !

Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs AutoEntrepreneur.net est partenaire de la Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs