Auto entreprise : comment se créer une clientèle ?

Pistes et astuces pour trouver des clients en auto entrepreneur. Comment débuter ? Quels pièges éviter ? Notre article facilitera vos démarches.

Les indépendants sont parfois tellement pris dans le feu de l’action qu’ils négligent la nécessité d’une prospection régulière. Il faut semer pour récolter, surtout durant les périodes de vaches maigres…

Où trouver des clients en auto entrepreneur ? Tour d’horizon des axes potentiels de développement de votre micro entreprise.

Les premiers clients : le cœur de votre réseau

Ce sont les premiers à vous faire confiance. Qu’il s’agisse de personnes inconnues ou liées à votre entourage familial ou amical, elles ont le mérite de vous avoir donné votre chance et de croire à votre nouveau statut. Bien souvent, ce sont eux qui vous aideront à ajuster vos prix, ainsi que vos prestations et services. En étant satisfaits, ils recommanderont votre entreprise individuelle auprès de leurs relations et vous aurez ainsi créé le noyau de votre propre annuaire de contacts professionnels.

À ne pas négliger : en tant que travailleur indépendant, que votre activité soit en pleine expansion, ou au contraire plutôt calme, veillez à régulièrement tenir informés vos clients originels de l’actualité de votre micro entreprise. Leurs propres réseaux étant en constante évolution, ils pourraient tout à fait vous recommander à nouveau !

Trouver des clients en auto entrepreneur : les outils de communication numérique

Vous venez de créer votre micro entreprise et vous êtes présent sur Internet. C’est parfait car le premier pas est le plus important…maintenant vous devez absolument vous faire connaître ! Le réseau primaire (parents, amis) va vous aider à débuter, mais très rapidement, si vous voulez pérenniser votre entreprise, il va vous falloir démarcher de nouveaux prospects. Heureusement, si vous êtes allergique au porte-à-porte, les solutions digitales peuvent utiliser vous aider.

  • Publicité ciblée sur vos services et géolocalisée : en fonction de votre activité et de votre appétence personnelle pour tel ou tel réseau (Facebook Ads, Google Ads).
  • Présentation régulière de vos services et prospection : en particulier sur les réseaux professionnel de type LinkedIn.
  • Emailing : ciblé, pertinent et surtout respectueux de la réglementation européenne RGPD sur la protection des données personnelles des Internautes.
  • SMS / Téléphone : et oui, la méthode de présentation classique a encore de beaux jours devant elle. 
  • Un site Internet correctement réalisé, rapide et responsive, avec une présentation claire des services proposés.
  • Une fiche Google Business parfaitement renseignée : veillez méticuleusement à tenir les informations présentées sur la fiche de votre entreprise à jour. Les photos et textes qui apparaissent sur votre profil sont générateurs d’intérêt pour vos prospects. Attention également aux avis négatifs, ils peuvent a contrario servir de repoussoir. 

Trouver des clients en auto entrepreneur par le partenariat entre indépendants

Votre entreprise s’appuie sur d’autres prestataires ? Envisager de nouer avec eux un partenariat mutuellement bénéfique. Si votre activité est plutôt individuelle, envisagez de vous présenter à d’autres micro entrepreneurs. Ils comprendront tout à fait votre démarche et pourront être intéressés par la découverte de vos services. Les espaces de coworking sont des lieux idéaux pour trouver de nouveaux débouchés.

Nouer des partenariats peut s

Les plateformes de marché dédiées aux freelances

Incontournables lorsque vous lancez votre activité, l’inscription sur ces plate-formes dédiées aux indépendants est essentielle. La visibilité qu’elles procurent sur votre activité et votre profil est importante. Attention toutefois, si vous devez faire apparaître vos tarifs, veillez à vous informer préalablement des prix habituellement pratiqués. S’ils sont disproportionnés par rapport à vos pratiques habituelles, trouvez une « marketplace » mieux adaptée.

Voici une liste non-exhaustive de plateformes

  • Malt : la plateforme revendique 90.000 clients potentiels qui viennent faire leur choix auprès des auto entrepreneurs inscrits sur le site. Les offres de services sont multiples et les tarifs pratiqués se situent plutôt dans la fourchette moyenne. Malt prend en charge la gestion des paiements et des réclamations éventuelles, au travers d’une interface plutôt bien conçue et réactive.
  • Codeur : avec plus de 190.000 freelances inscrits, la plateforme se revendique comme la première communauté d’indépendants. Ici, ce sont les clients qui déposent une demande et les auto entrepreneurs qui répondent. La bataille est rude pour remporter la commande client et les prix pratiqués sont souvent assez bas, mais le flux des propositions de missions reste constant. À vous de trouver la mission qui vous convient !
  • 404Works : comparable à Codeur, cette plateforme fonctionne sous le même modèle. Ce sont les clients qui publient une mission et les indépendants qui se mobilisent pour y répondre au plus vite, au meilleur service et au meilleur prix. 404Works revendique plus de 50.000 freelances inscrits et publie régulièrement des offres de missions.

En tant qu’entrepreneur individuel, le revenu potentiellement obtenu sur ces plateformes peut être non négligeable. Toutefois, ce type de sites est plutôt dédié aux professions libérales, qu’aux activités commerciales ou artisanales.

FAQ

1. Peut-on trouver des clients en auto entrepreneurs via les salons professionnels ?

En fréquentant un salon lié aux produits ou services que vous proposez, vous trouverez forcément des informations intéressantes et pourrez sans doute nouer des contacts fructueux. Qu’il s’agisse de clients ou de potentiels partenaires, vous ne perdrez pas votre temps en y consacrant quelques heures. En outre ces salons sont souvent encadrés ou soutenus par la Chambre de Commerce ou la Chambre des métiers locale. L’occasion pour vous de nouer également d’intéressants contacts dans votre secteur d’activité.

Si vos moyens financiers le permettent, il sera également bénéfique de participer en tant qu’exposant à un salon professionnel. Attention toutefois, veillez à bien calculer votre budget prévisionnel et les conséquences du temps nécessaire à la préparation du salon et à la tenue du stand sur votre activité professionnelle.

2. Peut-on trouver des clients en auto entrepreneurs via les annuaires ?

Ici, il faudra veiller à faire le distinguo entre les annuaires payants et les annuaires gratuits. La plupart du temps, vous obtiendrez simplement une meilleure visibilité avec les versions gratuites, tandis que les versions payantes vous promettront monts et merveilles. Notre conseil : end tant que freelance évitez de dépenser trop d’argent, surtout si vous n’obtenez aucune certitude ou engagement de la part de l’annuaire quant au nombre de contacts générés…Trop d’auto entrepreneurs se laissent malheureusement encore abuser financièrement lorsqu’ils lancent leur activité.

3. Peut-on trouver des clients en auto entrepreneurs via la presse régionale ?

Votre auto entreprise est innovante ou originale ? Vous êtes dynamique ? Vous pouvez contacter au culot les rédacteurs en chef de vos quotidiens ou bulletins d’informations locaux et leur proposer de réaliser un sujet pour présenter votre savoir-faire.

publicité presse régionale

Les annonces payantes sont également envisageables si votre budget publicitaire le permet. Essayez de toujours l’estimer au plus juste, en fonction de votre chiffre d’affaires encaissé.

Les supports de communications incontournables

Carte de visite, plaquette commerciale, voire covering publicitaire sur votre véhicule : soignez tous vos supports de communication. Soignez vos visuels et vos textes et privilégiez la clarté. Le prospect doit comprendre aisément votre message marketing et il doit rapidement pouvoir mémoriser vos coordonnées et l’identité visuelle de votre enseigne.

La formation professionnelle

On l’oublie parfois mais la formation professionnelle concerne également l’auto entrepreneuriat. Les cotisations et contributions versées alimentent un fond spécial et ouvrent un droit à la formation des auto entrepreneurs. Des formations en techniques de vente et prospection peuvent alors être réalisées et prises en charge en intégralité. C’est l’attestation de versement fournie par la CFP (Contribution pour la Formation Professionnelle) qui permet de bénéficier du remboursement des montants avancés. Les Fonds d’Assurance Formation peuvent utilement vous renseigner à ce sujet : 

  • AGEFICE (Association de gestion et de financement de la formation des chefs d’entreprises) : activités commerciales https://communication-agefice.fr
  • FAFCEA (Fonds d’assurance formations des chefs d’entreprises artisanales) : activités artisanales www.fafcea.com
  • FIFPL (Fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux) : activités libérales (hors médecins) http://www.fifpl.fr

Devenir auto entrepreneur est simple, renforcer et inscrire son activité dans la durée demande des efforts. C’est en maîtrisant votre budget et en réalisant de multiples actions de communication inscrites dans une stratégie globale, que vous parviendrez à susciter l’intérêt de vos futurs clients.

Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs AutoEntrepreneur.net est partenaire et certifié par la Fédération Nationale des Auto Entrepreneurs
Accompagnement personnel
Données sécurisées
Procédure 100% en ligne
Dossier clé en main